100 Dijonnais à suivre en 2018

 

 

Jorge Afonso

Quelle année 2018 ! Le garage Ford Montchapet que dirige Jorge Afonso va lancer 10 nouveaux modèles : nouvel Eco Sport en mars, nouvelle Mustang en juin, nouvelle Focus en septembre… sans oublier les nouveaux utilitaires comme le Custom, le Connect et le Courrier. Et ce n’est pas tout : la concession va entreprendre d’importants travaux pour se mettre aux normes Ford Store.

 

 

François-André Allaert

Dijon Métropole Développement offre un service complet aux entreprises, qu’elles souhaitent s’implanter, qu’elles aient des projets de développement ou qu’elles connaissent des difficultés. En 2018, l’agence que préside le docteur François-André Allaert continuera de miser sur l’agro-alimentaire, le numérique et la santé.

 

Patrick Auplat
Pour réussir une bonne année 2018, il est essentiel d'être d’abord bien dans son linge de maison pour y trouver le repos indispensable après les dures journées de labeur. Et, en la matière, Patrick Auplat, le patron de Lingorama, lance une gamme d’oreiller à « mémoire de forme » pour réduire les tensions musculaires et les douleurs cervicales. Il paraît même qu’on pourrait y retrouver ses rêves, là où on les a laissés…

 

Eric Baguet
C’est le nouveau propriétaire de l’institut de beauté « Cesar Esthétic » au 124 de l’avenue Victor Hugo. Une boutique qu’il fait évoluer en proposant cette année de nouvelles prestations comme un salon de coiffure et, dans le courant du premier trimestre, une cabine à UV.

 

Jean Battault
« La capacité d’imaginer les événements de demain et de les réaliser ensemble » tel est le credo de Jean Battault qui a réussi à faire de Dijon Congrexpo un acteur économique essentiel de la Métropole dijonnaise. Ses activités génèrent plusieurs millions d’euros de retombées et profitent dans leur très large majorité aux entreprises locales. Une réussite liée au fait que Dijon Congrexpo est une institution locale, profondément ancrée dans son territoire et indépendante de tout groupe national.

 

Richard Bernigaud

Voilà une belle révélation de ce début d’année. Richard Bernigaud est l'un des deux chefs côte-d'oriens dont l'établissement a été distingué par le palmarès des Bib Gourmand Michelin 2018. A deux pas de la Place Darcy, son restaurant « l’Essentiel » jouit d’une belle réputation. Richard Bernigaud, qui a travaillé dans moult maisons étoilées, trouve ainsi la consécration de l’excellente cuisine qu’il propose..

 

 

Christophe Berthier

Christophe Berthier est, depuis le conseil municipal du 19 décembre, adjoint au maire délégué à la fraternité, à la diversité, à la lutte contre les discriminations et à l’accessibilité. La nomination d’un adjoint porteur de ces délégations – probalement une première en France – s’inscrit dans la volonté forte de Dijon d’agir en matière d’égalité et de diversité. Des valeurs qui sont chères à François Rebsamen.

 

Lucile Bongiovanni

Le nouveau club affaires baptisé « JDA Business club », lancé en novembre dernier, est présidé par Lucile Bongiovanni, chef de projets à la Caisse d'Epargne Bourgogne – Franche-Comté depuis 2015 et passionnée de basket (elle est joueuse dans le club de Fontaine-lès-Dijon). La jeune présidente souhaite s'inscrire dans la durée en proposant à ses partenaires une offre dynamique, inventive et délibérément orientée business.

 

 

Alain Bonnin

L’entrée en 2017 de l’Université de Bourgogne (que préside Alain Bonnin) dans le classement de Shangaï est une nouvelle extrêmement prometteuse pour Dijon. Figurant pour la 1ère fois dans le classement global , elle se distingue particulièrement dans deux domaines : c’est la 2e université française en Sciences des Aliments et la 2e université française en Sciences du Sport. Le classement de Shanghai a distingué 800 institutions (dont seulement 23 en France) parmi les 17 000 universités répertoriées dans le monde sur la base de 4 critères : la qualité de l'enseignement, la qualité de l'institution, les publications et la taille de l'institution.

 

 

Guillaume Bortolucci

Le patron du CaféGourmand va développer cette année un concept engagé depuis quelques mois déjà : « les bons petits plats de mon restaurant livrés où vous voulez ! ». Le principe est le suivant : « Je choisis ma formule, mes plats, mes boissons. C’est simple comme un coup de fil (03 80 36 87 51). Je suis livré pour le midi ou pour le soir selon ma demande. CaféGourmand, c’est depuis 15 ans un café-brasserie chic et moderne à Dijon, place de la Libération.

 

 

Stephan Bourcieu

BSB (Burgundy School of Business) poursuit sa progression dans le panorama des grandes institutions françaises et internationales de formation au management. L’école que dirige Stephan Bourcieu une honorable 16e position (sur 38 établissement) dans le classement 2018 des écoles de commerce du Figaro. Pour les départager, le quotidien national a valorisé trois indicateurs : l'excellence académique, le rayonnement international et les relations avec les entreprises.

 

 

Mathieu Bouvier

Avec son associé Stéphane Guagliardo aux fourneaux, Stéphane Bouvier a repris le restaurant « Les Marronniers d’Arc, à Arc-sur-Tille. En quelques mois, les deux compères ont réussi à hisser leur établissement parmi les meilleurs de la région. Leur spécialité ? Les poissons et les fruits de mer. Tout est fait, avec succès, pour que l’oeil ne divorce pas du palais. On vient ici comme on se rend à Lourdes, avec la même foi. Nul doute que 2018 va confirmer tout le bien que l’on pense des « Marronniers ».

 

Robert Brignon

A 40 ans, Robert Brignon vient de réaliser un rêve : créer sa propre entreprise, en l’occurrence GEM (Grand Est Menuiseries). La structure a officiellement lancé son activité de fabricant installateur PVC-Alu en ce début janvier. Fenêtres, porte-fenêtres, volets roulants, portes de garage… sortiront de l’atelier installé 23 rue de la Brot, sur la zone Cap Nord.

 

Yves Bruneau

Cette année encore, Dijon Congrexpo abritera bon nombre de manifestations phares du Grand Est de la France. Parmi elles, le Forum international Bois Construction dont l’objectif principal est de promouvoir le bois comme matériau essentiel de la ville durable. Yves Bruneau, le directeur général, se réjouit également du retour du salon des Antiquaires, du 19 au 27 mai.

 

Thierry Caens

Programme chargé pour Thierry Caens que l’on peut voir et écouter dans le nouveau film promotionnel de Dijon Métropole. Le trompettiste dijonnais enregistrera une musique de film (Cyrano de Bergerac) avec l’orchestre de l’opéra d’Avignon, donnera une série de 5 concerts en Côte-d’Or avec Daniel Fernandez, et fêtera le 30e anniversaire de « Musique au Chambertin ».

 

Christian Campal

Présenter les grands projets de Dijon métropole de manière innovante et promotionnelle en un temps record, tel a été le challenge relevé, en fin d’année dernière, par la société de production dijonnaise Elitimage que dirige Christian Campal. Une belle performance qui n’a pas fini de faire parler de Dijon au-delà même de son territoire. Depuis le début de l’année, le film atteint des records de connexions sur le net. Du travail de pro !

 

Eric Carrière

Sur un terrain, Éric Carrière conjuguait élégance et clairvoyance que ce soit à l’Olympique lyonnais où il brilla particulièrement ou encore au DFCO où il termina sa carrière… avant de s’installer à Dijon. Ses qualités, il les a mises désormais au service de Canal + en tant que consultant. Et c’est un vrai bonheur que de suivre ses commentaires de match de Ligue 1.

 

Jean-Dominique Caseau

Grâce à sa créativité, la maison L’Héritier-Guyot a été à l’initiative de nombreuses tendances dans son domaine et reste aujourd’hui un leader incontesté. Pas étonnant que la marque qui est une des premières maisons de liquoristes à avoir vu le jour dans la région de Dijon, lance un nouveau produit dans le courant de cet hiver 2018. Et ce n’est pas tout : l’usine dijonnaise que dirige Jean-Dominique Caseau se lancera dans la rénovation d’une de ses cuveries.

 

Jean Chaline

Le paléontologue dijonnais Jean Chaline a beau afficher quelque 80 ans pour l’état civil, il fait preuve d’une jeunesse d’esprit époustouflante, d’une grande intelligence sans cesse à l’affût. Cet homme de sciences iconoclaste, ce chercheur passionné par le vivant, directeur de recherche émérite du CNRS, sortira début mars deux ouvrages : Histoire de la barbarie et Archéologie des religions.

 

Patrick Choux
Dirigé par Patrick Choux, GROUPE ID’EES est l’un des premiers acteurs français du secteur de l’insertion par l’économique. Ses structures travaillent aussi bien dans les domaines des transports, du bâtiment, des espaces verts que de la restauration collective. Chaque année, le groupe salarie environ 4 000 personnes et obtient un taux de sortie vers l’emploi durable de 66,5 % en moyenne. En 2018, ils seront encore nombreux à entrevoir le bout du tunnel grâce à GROUPE ID’EES.

 

Bruno Ciarrochi

Il est incontournable. Que ce soit dans les collectivités locales, les supermarchés, les grandes manifestations populaires, au DFCO, à la JDA… son entreprise de surveillance et de gardiennage (SIG) assure une présence rassurante et efficace. Ancien sportif de haut niveau, Bruno Ciarrochi est un bel exemple de reconversion réussie.

 

Françoise Colin

Le temps ne semble pas avoir de prise sur elle… et c’est tant mieux. A 84 ans, Françoise Colin est toujours aussi active. Ardente défenseur de la gastronomie bourguignonne, c’est un personnage incontournable de la Foire de Dijon. C’est une notabilité, mais sans la connotation superficielle que revêt souvent le terme. Certes, elle détient une sorte de record : pas moins de quatre présidences et sept vice-présidences ou responsabilités dans diverses associations ! Mais, elle n’est pas du genre à faire de la représentation, n’hésitant jamais à retrousser les manches pour se montrer efficace dans l’action.

 

 

Yves Cottin

Au fil des ans, le professeur Yves Cottin a fait de son service de cardiologie du CHU de Dijon l’un des plus réputés de France. Celui qui est aussi président de la Commission médicale d’établissement  va poursuivre en 2018 son étude sur les pollutions atmosphérique, visuelle et sonore et leurs impacts sur le risque de récidive de l’infarctus. Une étude qu’il partage avec une consœur bisontine et qui lui a valu la reconnaissance de ses pairs et un soutien financier de 150 000 € pour la poursuite de ses travaux.

 

 

Michel Couqueberg

Dijon peut s’enorgueillir d’avoir un talent comme celui-là. Le sculpteur animalier a franchi un cap qui le place désormais comme un des artistes les plus demandés en France notamment par des galeries dont la réputation dépasse l’hexagone. C’est une belle récompense pour cet artiste dont les animaux en bronze sont traités avec un nouveau procédé Kookikrom qui donne un aspect métallique et coloré grâce à l’argenture colorée avec revêtement de transparent. Et pourquoi pas une exposition à Dijon en 2018 ?

 

Thierry Coursin

« L’avenir se construit avec le bois » annonce le directeur général de la Société Est Métropoles). Portée par l’histoire et tournée vers l’avenir durable, la SEM est un développeur urbain qui contribue à la mutation des villes et des espaces et accompagne intelligemment les nouveaux usages. « Le bois donne corps à notre ambition de réussir en offrant des solutions constructives innovantes et performantes ». C'est la SEM qui pilotera les travaux de construction du nouveau siège de la Caisse d'Epargne de Bourgogne – Franche-Comté.

 

Olivier Dall’Oglio

L’entraîneur du DFCO a mis en place un jeu qui séduit tous les observateurs de la Ligue 1. Un jeu audacieux, porté sur l’attaque, qui place Dijon sur la trajectoire du maintien dans un championnat où il ne faut rien lâcher. Dommage que la défense ne soit pas aussi performante car le DFCO s’installerait de façon durable dans la première partie du classement.

 

 

Thierry Degorce

Il fêtera en mai prochain sa troisième année à la tête de la JDA Dijon. Trois saisons au cours desquelles, le patron du groupe national Iserba a professionnalisé dans toute l’acceptation du terme un club qui évolue au plus haut niveau du basket national. Il a su trouver les compétences et les bonnes volontés pour asseoir la notoriété d’un club qui sait aussi se faire respecter sur le plan sportif sur tous les parquets de France.

 

 

Olivier Delcourt

C’est le boss, le président du DFCO. En 2017, son club a réussi à se maintenir parmi l’élite du football français. Normal donc que Dijon et les supporters prennent goût à la Ligue 1 et aux grosses écuries qui viennent batailler dans l’enceinte transformée du stade Gaston-Gérard. La qualité du jeu déployé par les joueurs laissent espérer le maintien. Il n’y a pas que le PSG qui veut rêver plus grand…

 

 

Bernard Depierre

Le CFA du Sport de Bourgogne Franche-Comté est aujourd’hui un acteur majeur de la formation professionnelle dans la région Bourgogne Franche-Comté. Fondé par Bernard Depierre et présent depuis plus de 30 ans, il a pour vocation première la formation professionnelle des jeunes dans le domaine du sport, de l’animation et du tourisme. C’est un CFA hors murs, disposant de 14 Unités de Formation Annexes (UFA), qui s’est lancé depuis le mois de septembre dernier, sous la conduite de son directeur Olivier Fouquet, dans la mise en place d’une nouvelle plateforme de formation destinée à la réussite de ses apprentis.

 

Anne Dillenseger
Les produits bio sont de plus en plus présents dans les assiettes des enfants. En 2016, la cuisine centrale consacrait 13,5 % de son budget alimentaire à l'achat de produits issus de l'agriculture biologique, ce qui se traduit par 44 % des repas servis comportant au moins un produit bio. La Ville de Dijon et son adjointe à l'éducation, à la vie scolaire, à la restauration scolaire, aux accueils périscolaires et aux accueils de loisirs extrascolaires, ont pour objectif d’atteindre 20 % en 2019 et d'accroître la fréquence des menus substituant les protéines végétales aux protéines animales.

 

François-Xavier Dugourd
Le président d’Orvitis est confiant pour l’année qui vient de commencer. Il table sur  un volume d’investissements stable sur 2018, chiffré à 56 millions d’euros dans des opérations de requalification, d’éco-réhabilitation et d’aménagement notamment. En 2018, Orvitis prévoit de livrer 160 logements dans tout le département de la Côte-d’Or.

 

Jean-Christophe Duhamel

Le nom « civette » est souvent apparenté dans le monde du tabac aux boutiques spécialisées dans le cigare. Et s’il fallait établir un classement qualitatif de ce type de commerce, « Le Fontenoy », dans le coeur historique de Fontaine-lès-Dijon, arriverait largement en tête. Il faut dire que Jean-Christophe Duhamel, le gérant de ce tabac-presse ne ménage pas sa peine pour proposer une formidable palette des cigares cubains et d’autres contrées comme le Nicaragua, Saint-Domingue… Mais attention quand même, le tabac est dangereux pour la santé.

 

 

Hamid El Hassouni

Cette année encore, Grand Dijon Habitat, que préside Hamid El Hassouni, livrera 220 logements neufs, mais aussi des logements éco-réhabilités. « On est rattaché à Dijon Métropole et on doit respecter le plan local de l’habitat qui prévoit plus de 600 logements à loyers modérés par an », explique Hamid El Hassouni qui précise que Grand Dijon Habitat a une obligation de résultat vis à vis de ses 20 000 locataires.

 

 

Thierry Eluecque

Entendre, pouvoir suivre une conversation et communiquer sont des éléments indispensables à l’épanouissement de chacun… Thierry Eluecque en a fait son socle professionnel avec Amplifon,  leader mondial des appareils auditifs, dont il dirige les centres dans la région. 2018 marquera un anniversaire important : voilà 30 ans qu’il exerce sur Dijon. 30 années durant lesquelles son métier a évolué en fonction de l’évolution croissante des technologies. C’est aujourd’hui un professionnel qui fait référence.

 

Emmaly
Avec un père sculpteur et une mère pastelliste, il y avait une forte probabilité pour qu’Emmaly emprunte une voie artistique… et plus particulièrement celle de la sculpture. Son art est essentiellement animalier et son style est fondé sur l’observation de l’attitude, du geste et du mouvement. On devrait le retrouver à la fin de l’année pour une exposition à La Ferronnerie à Dijon.

 

Denis Favier
Le président de Shop in Dijon est plus que jamais animé par une volonté de faire la promotion du commerce de notre centre ville. « Nous avons de beaux atouts et il faut les faire valoir » dit-il. Dommage qu’une majorité de commerçants n’ait pas souhaité lancer une quinzaine commerciale en 2017. mais Denis Favier a plus d’une idée dans son sac...

 

Patrice Gallet
Voilà un Chalonnais qui apprécie tout particulièrement Dijon et la perspective de l’ouverture de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin. Après la rue des Godrans, Patrice Gallet envisage d’ouvrir une deuxième boutique « Gastronomia », avenue du Drapeau, fin février. Cette boutique aura la particularité d'avoir en plus, une espace « Arret minute » sur son parking qui permettra aux clients de passer commande et d’être livré dans leur voiture.

 

Anne Gentet
Un esprit sain dans un corps sain. Anne Gentet a choisi de venir en aide au second, celui qu’on maltraite avec nos repas qui manquent singulièrement d’équilibre. Titulaire de diplômes universitaires en alimentation santé, nutrithérapie, phytothérapie, aromathérapie, elle est à même de vous souffler la bonne conduite pour perdre des kilos ou tout simplement vous sentir bien dans votre corps. Ne manquez pas les rendez-vous qu’elle propose dans les quatre magazines Dijon Tendances qui rythment les saisons.

 

Michel Gey

C’est peu dire qu’il a Carnot dans la peau. Le patron du plus réputé des établissements scolaires de la région est un ardent militant de l’excellence dans le respect des diversités comme en témoignent chaque année les taux de réussite les plus élevés au brevet des collèges, au baccalauréat et l’intégration des étudiants dans les Grandes Écoles. Et, cette année, cerise sur le gâteau : l’établissement fête ses 125 ans.

 

 

Thomas Ghitti

Depuis plus de 40 ans, l’entreprise Ghitti (que dirige Thomas Ghitti) occupe une place importante dans le domaine de la promotion immobilière à Dijon. Une entreprise familiale qui met quotidiennement sa passion et son savoir-faire pour proposer des biens pour habiter, investir ou travailler dans des conditions optimales. En 2018, Ghitti Immobilier lancera son nouveau programme de standing Murano, proche de la place de République, dont 35 logements bénéficieront d’aides à l’accession (PSLA), une première pour un promoteur privé dijonnais.

 

Jean-Philippe Girard

Engagée dans une démarche durable, la recherche de matières premières toujours plus responsables est au cœur des préoccupations d’Eurogerm, que préside Jean-Philippe Girard, qui a pris la décision de référencer des farines de blés qui répondent à des critères durables : origine France, traçabilité du champ au moulin, pratique culturale raisonnée... A compter de février 2018, suite à la mise en place de trois nouveaux silos grande capacité, Eurogerm intègrera ces nouvelles farines dans ses produits fabriqués sur les sites de Quetigny et de Saint-Apollinaire.

 

Christophe Gonnet
En quelques années, Christophe Gonnet a fait du Domaine du lac, sur les bords du lac Kir, un haut lieu du spectacle avec son cabaret Odysséo qui attire des spectateurs bien au-delà de la Bourgogne – Franche-Comté. La prochaine saison (début septembre) devrait s’appuyer sur la thématique du cinéma. Mais le Domaine du Lac c’est aussi un espace que les entreprises fréquentent de plus en plus pour y organiser des séminaires.

 

Isabelle Gorecki-Hintelfink

C'est un des plus beaux endroits de la ville qui va encore bouger en 2018. La gérante de La Closerie entreprend un vaste chantier avec la rénovation de toute la réception de l'hôtel. Côté cuisine, des recrutements opportuns permettront au restaurant de monter encore un peu plus en gamme.

 

Nathalie Goux
Le pari n’était pas facile mais Nathalie Goux l’a réussi. C’est elle, en effet, qui a repris la boucherie-charcuterie-traiteur de l’emblématique Jean-François Mitanchey, avenue Eiffel, à Dijon. La Franc comtoise d’origine se sent parfaitement à l’aise dans la cité des Ducs et tout naturellement dans son établissement qui honore la gastronomie bourguignonne.
Isabelle Grandin

Relations pour le moins efficaces avec les collectivités, les pouvoirs publics, promotion du « fait maison », traçabilité des produits utilisés, lutte contre le gaspillage alimentaire, contre une fiscalité déloyale … L'UMIH, première organisation professionnelle du secteur des cafés, hôtels, restaurants et établissements de nuit, ne manque jamais jamais d’arguments pour défendre ses adhérents et promouvoir leurs métiers. En Côte-d’Or, c’est Isabelle Grandin, secrétaire générale, qui veille sur toutes ces questions… comme le lait sur le feu.

 

Pierre Guez

C’est officiellement au 30 juin prochain que l’emblématique directeur général de Dijon Céréales passera la main. Son départ officiel sera fêté le 14 décembre dans le cadre de l’assemblée générale qui se tiendra au Palais des Congrès de Dijon. Un départ qui n’en sera pas un… car Pierre Guez poursuivra avec une mission de conseiller du groupe notamment dans le bio, l’agriculture péri-urbaine…

 

Karen Helou

Paris 2024… Les Jeux olympiques, c’est demain. C’est pourquoi le GRETA 21 que dirige Karen Helou est déjà dans les starting blocks. Cette manifestation planétaire va entraîner de gros travaux sur la capitale avec notamment la remise en état de certaines stations de métro. C'est pourquoi se développent actuellement des fomations les techniques de forage sur la plate-forme de Domois.

 

Alexandre Hulin
Le propriétaire du restaurant l’Epicerie & Cie, place Emile Zola, est un militant actif et sincère du bon goût. Il est aussi associé dans d'autres établissements gourmands, à Dijon. Parmi eux, le Mc Callaghan, rue Bannelier, fêtera le 3 mars son 6e anniversaire et réservera à cette occasion quelques bonnes surprises. Des modifications dans la déco sont aussi prévues dans le courant de cette année.

 

 

Patrick Jacquier

Le dirigeant du groupe Hôtels Bourgogne Qualité poursuit, en 2018, la rénovation de ses établissements. Après le Grand Hôtel La Cloche, le Mercure, ce sont cette fois les deux restaurants de l'hôtel Ibis Styles Dijon Central, place Grangier, qui font peau neuve. D'abord la très célèbre rôtisserie « Le Central » en ce tout début d'année puis ce sera le tour de la brasserie « Central Place ».

 

Jean-Nono

Cet homme a plus de 4 000 tours dans son sac… Normal, il est magicien et illusionniste. Qui n'a pas un jour eu l'envie de faire disparaître sa femme, voire même de la découper avant de faire disparaître les morceaux ? Jean-Noël Carrère, lui, a la solution qui ne présente pas le risque de vous retrouver derrière les barreaux. Ces spectacles sont un vrai régal. A ne manquer sous aucun prétexte.

 

Danielle Juban

Voilà un bel outil pour l’adjointe au maire déléguée à l’attractivité, au commerce et à l’artisanat : la marque « Just Dijon », lancée début janvier, participe à la dynamisation économique du territoire au national et à l'international, en contribuant activement à son attractivité et à son rayonnement. La création de la marque résulte d'une volonté politique forte d'une plus grande ouverture du territoire sur l'extérieur.

 

Thierry Julian

Le propriétaire de l’Auto école de Bourgogne n’est pas du genre à rester au point mort. En 2018, il se dotera d’un simulateur de conduite capable d’une prévention efficace en allant jusqu’à l’accident et en donnant les meilleures bases pour une conduite économique. Les nouveautés, ce sont aussi l’apparition des permis remorque et boîte automatique en attendant la certification en organisme de formation pour les salariés des entreprises.

 

Jérôme Jureviez

Propriétaire des « Troènes », avenue Aristide Bruant, il incarne à merveille l’esprit bistrot de quartier. Un zinc où le monde se refait du matin au soir, une cuisine familiale réalisée sur place, une terrasse, l’été, à l’abri des regards toujours indiscrets… Tous les ingrédients sont réunis pour une ambiance qu’on ne retrouve plus aussi facilement de nos jours.

 

Pierre-Antoine Kern

Après deux mandats, le président du MEDEF Côte-d’Or quittera ses fonctions au printemps. Sous sa gouvernance, le syndicat patronal qui représente 58 500 salariés, aura conforté sa place dans le département avec 1 900 adhérents. Et Pierre-Antoine Kern a beaucoup travaillé pour faire évoluer

l’ancienne image du MEDEF qui consistait à croire qu’il ne s’intéresse qu’aux grandes entreprises alors que 80% d’entre elles qui sont adhérentes ont moins de 50 salariés.

 

Nathalie Koenders

La tranquillité est un des points forts de la délégation de la 1ere adjointe au maire de Dijon. Dans ce domaine, la ville a assuré, en 2017, le recrutement de 30 policiers municipaux supplémentaires, comme annoncé fin 2016. Par ailleurs, après une demande effectuée auprès du ministre de l’Intérieur, la ville de Dijon accueillera 30 policiers nationaux supplémentaires. Dijon a aussi candidaté pour expérimenter la Police de Sécurité du Quotidien.

 

Pierre Laffitte

Le patron du groupe Saint-Bénigne propose, avec l’école hôtelière, une formidable formation en direction des métiers de la restauration et de l’hôtellerie qui, on le sait, offrent de réel débouchés. Les élèves, dirigés par Thierry Snoeckx, font régulièrement la démonstration de la qualité de l’enseignement dispensé au travers des différentes sollicitations des entreprises dijonnaises.

 

Bilel Latreche

Bilel Latreche n’entend pas s’endormir sur ses ceintures WBF et IBF en 2018. Le boxeur dijonnais se lance un joli défi : gagner la ceinture internationale WBA des mi-lourds (moins de 79 kg) dans un combat qui devrait avoir lieu au printemps en Franche-Comté, désormais terrain d’entraînement du champion dijonnais qui intègrerait, en cas de victoire, le top 15 mondial.

 

Nicolas Leboucher

Il est à la tête du centre commercial de la Toison d'Or dont on mesure le poids de l'attractivité avec les plus de 8 millions de visites qu'il a enregistrées en 2017. Les clés de la réussite ? Une offre qui répond aux besoins de tous, de très belles enseignes en implantation exclusive, une volonté de faciliter le shopping des familles avec des services adaptés... et une réelle facilité de parking.

 

 

Cyril Le Roux

Cyril Le Roux, directeur Peugeot SICA Dijon, démarre cette année avec un large sourire. Les importants de travaux de sa concession, rue de Cracovie, sont désormais terminés et laissent la place à des espaces particulièrement élégants et pratiques pour la clientèle du « Lion ».

 

 

Olivier Lévy

En plein cœur du centre historique, Gibert Joseph propose , sur quatre niveaux, une large offre de librairie, aussi bien universitaire que généraliste, de papeterie, de CD et de DVD. Mais ce qui fait le « plus » de l’établissement dirigé par Olivier Lévy c’est la possibilité d’acheter des livres récents d’occasion à des prix évidemment attractifs. Une bonne et efficace façon de faire face à kla concurrence d’internet.
 

Denis Liébé

Si l’événementiel était une discipline olympique, nul doute que Denis Liébé serait médaille d’or. Le patron du golf Country Club Dijon Bourgogne a fait feu de tout bois en 2017 avec le lancement d’une activité padel à Norges et l’ouverture d’un bâtiment dédié au trampoline. 2018 verra l’open de tennis prendre une nouvelle dimension et les surprises ne vont pas manquer pour les adeptes des greens.

 

David Liot

Nouvelle année de travaux pour le Conservateur général, directeur des musées et du patrimoine de Dijon. On le sait, le Musée des Beaux-Arts fait l'objet d'un programme de rénovation et d'agrandissement de 60 millions d'euros. La seconde phase du projet s'achèvera en 2019. Le territoire disposera alors de l’un des plus grands musée d’art à la hauteur de ses collections, au bénéfice des habitants et des visiteurs.

 

Georges Maglica

Georges Maglica a présenté au dernier conseil municipal de l’année 2017 « un très bon budget qui respecte les objectifs principaux que nous nous sommes fixés et permet un investissement très conséquent dans tous nos secteurs prioritaires ». Le budget primitif 2018 est de 252 millions d’euros. Un budget en légère hausse (+ 0,55%) qui se caractérise par le maintien d’un niveau d’investissement soutenu avec une enveloppe globale de 45 millions d’euros contre 43 en 2017, un taux d’imposition stable à 0% de hausse avec maintien des abattements, la préservation de la capacité d’autofinancement de la ville de Dijon et la poursuite de son désendettement.

 

Vincent Martin

Le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne – Franche-Comté ne baissera pas la garde en 2018. Il entend bien continuer à montrer qu’il y a des attentes fortes des citoyens en matière d’équipements en infrastructures et que la région possède un tissu local d’entreprises de toutes tailles dotées de compétences et de savoir-faire capables de réaliser ces attentes. L’enjeu de l’investissement dans les infrastructures est essentiel car c’est faire le choix de l’avenir.

 

Dominique Martin-Gendre

Dominique Martin-Gendre est l'adjointe déléguée à l'équipement et aux travaux urbains, à la circulation et à la politique de l'âge. Elle a été élu en septembre dernier après la disparition d'André Gervais. En dehors des seniors qu'elle suit avec une extrême attention, elle surveillera tout particulièrement cette année l'optimisation et la fuidité de la circulation des bus Divia dans le cadre du projet « Prioribus ».

 

Jean-Patrice Meurdra

C’est de la volonté de Charles et Madeleine Meurdra qu’est née à Dijon en 1952 la « Société de funérailles Charles Meurdra » au 107 rue Jean-Jacques Rousseau. 66 ans plus tard, la société est toujours là, indépendante, plus inscrite que jamais dans le cœur des Dijonnais. C'est Jean-Patrice Meurdra qui tient les rênes de cette belle entreprise locale.

 

Iliriana Michelet

Une viticultrice de la côte de Beaune qui s’installe à Dijon dans la perspective de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin, ce n’est pas banal. Associée à Eric Dard, Iliriana Michelet a ouvert une boutique, rue Monge, exclusivement dédiée aux bourgognes, et un caveau, rue du Chaignot, pour les dégustations. C’est aussi dans ce caveau que l’on peut découvrir les vins qui sont élevés sur place, ce qui constitue une première à Dijon.

 

Dany Mignotte

Voilà déjà quelques années qu’elle nous régale avec ses recettes de cuisine. Et ce n’est pas fini. Dany Mignotte, blogueuse culinaire et auteur d’ouvrages, vous donne rendez-vous dans les quatre rendez-vous trimestriels de Dijon Tendances qui rythment les saisons, magazines édités par Dijon l’Hebdo.

 

Antoine Munoz

Il est le directeur de l'hôtel qui fait la fierté des Dijonnais : le Grand Hôtel La Cloche (Groupe Jacquier) entièrement rénové depuis le printemps 2016. Les touristes français et étrangers sont de plus en plus nombreux à descendre dans cet établissement de prestige dont la façade éclairée fait figure de proue dès la nuit tombée.

 

Perrine Moureaux

Elle a tout juste 27 ans et elle se retrouve déjà à la tête d’une grosse embarcation commerciale. Fabrice Routhier, le patron de la Poissonnerie La Boulonnaise lui a en effet confié la direction du magasin de Chenôve ouvert l’automne dernier. Un sacré challenge pour cette jeune femme qui, un tempos, avait entrevu de devenir psychiatre.

 

François Parry

François Parry préside l’association qui a pour vocation de fédérer plus de 500 entreprises qui représentent plus de 10 000 salariés sur la ZAE Cap Nord. Ce poids économique important confère une réelle légitimité vis-à-vis des collectivités locales pour défendre et promouvoir les projets sur la zone d’activités. Au 1er janvier 2018, les plans de déplacement en entreprise sont devenus obligatoires. L’occasion pour l’association de  lancer une enquête auprès des salariés pour recenser les besoins/contraintes de la zone Cap Nord en termes de modes de déplacement.

 

Muriel Pastouret
Mars sera un mois chargé pour la co-gérante du garage Descollonges, à Talant, qui fêtera le 15e anniversaire de Distinxion. Distinxion est le premier réseau en France à proposer un stock de plus de 2 000 véhicules d’occasion récents ou Zéro Kilomètre. Avec déjà 120 points de vente sur le territoire, le Réseau bénéficie aujourd’hui d’une notoriété nationale auprès du grand public et incarne des valeurs fondamentales (confiance, sécurité) dans lesquelles les clients se reconnaissent.

 

Franck Pelloux
« J'ai dix ans, Je sais que c'est pas vrai, mais j'ai dix ans, j'ai dix ans, je sais que c'est pas vrai, mais j'ai dix ans... » Les paroles du début de la chanson d’Alain Souchon, elles trottent dans la tête de Frank Pelloux. En 10 ans, sa radio K6FM a su s’imposer sur la bande FM en Côte-d’Or. Désormais dans le top 10, toutes radios confondues, la fréquence 101.6, 100 % dijonnaise, a su se démarquer notamment grâce à la persévérance d’une équipe qui n’a jamais baissé les bras. 
Bon anniversaire Franck !

 

Pascal Perronneau
Afin que sa croissance continue de s’envoler, la société Apidis que préside Pascal Perronneau, déménage en 2018 vers le nouveau Marché de l’Agro sur la zone d’activités Cap Nord. Un projet d’envergure, s’élevant à plus de 9 millions d’euros, pour le leader dans l’Hexagone de la production de miel indépendante.

 

Pierre Pertus

C’est l’homme qui fait revivre les plus grands peintres dans les conférences qu’il donne régulièrement à Sciences Po où, à chaque fois, une centaine de personnes remplit l’amphithéâtre pour goûter sa grande culture, son souci du détail et la pertinence de ses anecdotes. En quelques mois, Pierre Pertus est devenu LE conférencier en la matière. Le programme de ses interventions est à retrouver dans Dijon l’Hebdo.

 

René Petit

C’est le nouveau président de l’association des anciens de Carnot, un établissement qu’il connaît à la perfection puisqu’il en a été élève puis professeur d’arts plastiques et de théâtre pendant une vingtaine d’années. René Petit fourmille d’idées. Ca tombe bien car le lycée va fêter cette année son  125e anniversaire.

 

Catherine Petitjean

Trouver la patronne de Mulot et Petitjean dans un palmarès n’est pas vraiment une surprise. La belle tradition qu’elle perpétue a trouvé un joli point d’ancrage avec le musée qu’elle a ouvert l’an passé. Nul doute qu’il y aura foule de touristes qui viendront découvrir une histoire et un savoir faire qui font notre fierté.

 

Pierre Pribetich

Les opérations de renouvellement urbain des quartiers des Grésilles, de Via Romana (Stalingrad) et de la Fontaine d'Ouche donnent lieu, avec l'aménagement de nouveaux espaces et équipements publics, à la réalisation de programmes ambitieux. Pierre Pribetich, qui gère l’urbanisme sur Dijon Métropole entend poursuivre la dynamique de mixité d'habitat et de rééquilibrage territorial de l'offre de logements à loyer modéré afin de répondre aux besoins. Et pour chaque m2 de construction, la ville s'engage à développer l'équivalent en espaces verts.

 

Flavien Profumo

La cosmétique made in Dijon, c’est incontestablement Innoderm, une société implantée sur la métropole dijonnaise depuis 2005. Son dirigeant, Flavien Profumo, formé au sein de l’industrie pharmaceutique, a lancé des marques qui connaissent un véritable succès sur internet en raison de leur innovation dermique.

 

Max Rebouillat

Les chalets acquis et installés par les restaurateurs de la place de la libération pendant toutes les festivités de décembre ont reçu un accueil extrêmement chaleureux  des  Dijonnais. C’est un premier succès de la toute récente Union Commerciale Libération que  Max Rebouillat a constituée autour d’une équipe solide. L’objectif : donner à l’une des plus belles places de France un visage dynamique, animé, vivant, dans le respect  de  son image historique.

 

 

François Rebsamen

La gestion connectée de l'espace public, l'ouverture de l'école de cuisine du chef Thierry Marx, l'ouverture de La Vapeur rénovée, la poursuite des travaux de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin, du Musée des Beaux-Arts, de la piscine du Carrousel, la construction du parking Monge, la renaissance du vignoble dijonnais... Les (bons) dossiers ne manquent pas sur le bureau de François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon Métropole.

 

Jérôme Richard

Le directeur général de Réseau Concept l’a bien compris : l’avenir et la compétitivité de la nouvelle métropole dijonnaise passent par le Très Haut Débit et le déploiement de la fibre optique, véritable locomotive du numérique. C’est pourquoi Réseau Concept était au coeur de l’actualité au printemps dernier avec la mise à disposition rapide de son propre réseau fibre optique. Et Jérôme Richard entend bien conforter son positionnement en 2018.

 

Yann Rivoal

2018 sera l'année de la « nouvelle Vapeur » qui en a terminé avec d'importants travaux pour se moderniser et s'adapter aux exigences du spectacle d’aujourd’hui. La Vapeur que dirige Yann Rivoal offre de vrais espaces dédiés à la médiation et à l’éducation culturelle, permettant aux petits et aux grands de se familiariser avec les musiques amplifiées. Entièrement accessible, elle est aussi davantage ouverte sur son quartier et sur la ville.

 

Ludovic Rochette

Beaucoup d’observateurs en font un candidat potentiel pour la droite aux prochaines élection municipales de Dijon… En attendant, Ludovic Rochette, en sa qualité de président de l’association des maires de Côte-d’Or, ne manquera pas d’avoir une oreille très attentive aux doléances de ses collègues, irrités par la réduction des dotations globales de fonctionnement initiée par Emmanuel Macron et son gouvernement.

 

 

Laurence Rouaix

Laurence Rouaix est la directrice associée d’Options Telecom, une société qui tient la pole position dans son domaine d’activités. Options Telecom est un opérateur / intégrateur télécom, créé par Pierre-Antoine Kern. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe a été de 3,5 millions d’euros en 2017 avec une progression constante de 15 % par an. Ce sont plus de 2 000 sites clients et plus de 4 800 liens qui sont déployés par les 15 collaborateurs. Et Laurence Rouaix n’entend pas en rester là…

 

 

Florian Roussel-Galle

A Dijon, le monde du Véhicule d'occasion Premium évoluera cet été avec l'arrivée du nouveau Label Toutes Marques : « DS Certified ». Situé Place St Exupéry, au DS Store de Dijon, cet espace ouvrira en juillet pour proposer des véhicules d'occasion haut de gamme, certifiés et garantis. L'expertise de Florian Roussel-Galle et de son équipe seront les bienvenues pour un accompagnement personnalisé dans toutes les étapes de la recherche (notamment sur les questions de financement, de garantie et de service après-vente).

 

Fabrice Routier

Voilà un patron qui n'est pas frileux et qui maîtrise parfaitement la définition du verbe entreprendre. Après avoir racheté « Mer et Fine gueule » à Ahuy, un banc sur le marché, sous les Halles centrales, Fabrice Routier a ouvert un nouveau magasin sous l'enseigne de la Poissonnerie boulonnaise dans le courant de l'automne dernier. En 2018, il aimerait bien se donner un peu plus d'espace à Ahuy.

 

François Sauvadet

Le budget 2018 du département de la Côte-d'Or fait la part belle aux investissements puisqu'il en prévoit plus de 100 millions d'euros. Cet effort fera du Département le premier investisseur de la Côte-d'Or. Et pour la 5e année consécutive, le Conseil départemental que préside François Sauvadet n'augmentera pas le taux de la taxe sur le foncier bâti. « Un budget combatif, volontaire et prospectif au service de l'économie locale, de tous les Côte-d'oriens et de leurs enfants ».

 

Alain Stemelen

Si on devait dresser une liste des commerces du centre ville qui se portent bien, on y trouverait en bonne place « Les Comptoirs Thés et cafés », rue des Godrans, qui illustrent parfaitement la réussite du commerce de proximité. Ses propriétaires, Alain et Leïla Stemelen, ont quitté Vesoul il y a presque 4 ans pour faire le pari d’une installation à Dijon. Pari réussi. Au printemps prochain, Alain Stemelen envisage une torréfaction devant son magasin. On sent déjà le délicieux parfum qui se dégagera à cet endroit de Dijon.

 

Romain Tapie

Le patron de l'agence dijonnaise AMT s'appuie sur la réalité virtuelle pour développer de nouveaux modes de communication. Ce système innovant permet de transporter le spectateur au cœur de l’action, avec une vision 360° ; il fonctionne avec tous les supports numériques (ordinateurs, tablettes, téléphones...), mais trouve tout son potentiel lorsqu’il est commandé par les mouvements de la tête, via l’utilisation d’un casque.

 

Richard Teixeira

« Au Bureau » est un des derniers nés de la restauration dijonnaise. L’établissement tenu par Richard Teixeira a ouvert ses portes en septembre dernier en lieu et place de l’ancien cinéma « L’Alhambra », place de la République. « Au Bureau » peut accueillir jusqu’à 290 personnes grâce à deux salles et deux terrasses réparties sur pas moins de 680m2. A la fois grandiose et cosy, avec ses plafonds vertigineux, ses luminaires vintages et son bar digne d’un grand pub britannique, cette nouvelle enseigne a de quoi laisser bouche bée…

 

Yann Thallinger

Dijon peut s’enorgueillir d’avoir une génération de chefs qui font honneur à la gastronomie locale. Yann Thallinger fait partie de ceux-là. 2018 sera la première année où il « volera de ses propres ailes ». Il vient en effet de racheter avec sa compagne Perrine « Le Boeuf blanc » au sein duquel il s’évertuera à confirmer les promesses entrevues jusqu’à présent.

 

Rodolphe Tillier

Installé à Gevrey-Chambertin depuis janvier 2015, Rodolphe Tillier fait partie du réseau national « Daniel Moquet signe vos Allées ». Il crée et réalise des allées, des cours, des terrasses pour les particuliers, des aménagements extérieurs pratiques, esthétiques et durables. Ce professionnel et son équipe de 4 salariés devraient atteindre, en 2018, 300 chantiers à leur actif.

 

Claire Tomaselli

La ville de Dijon compte plus de 2 000 associations et assure un lien avec les bénévoles qui s’engagent au quotidien au travers de la Maison des Associations. Et l’autre lien, c’est Claire Tomaselli, élue déléguée à la vie associative, qui incarne le travail que toute l'équipe municipale effectue chaque jour, notamment pour dynamiser la ville centre, développer la solidarité entre tous les quartiers, jouer résolument la carte de l'ouverture au monde.

 

Jean-Charles Vernaud
Co-propriétaire des restaurants Gina, Speak Easy, Grill and Cow et Mc Callaghan qui jouissent d’une belle réputation, Jean-Charles Vernaud a fait une nouvelle acquisition, la onzième, rue Bannelier, cette fois, avec « Entre Terre et Mer ». Les travaux ont débuté pour faire de l’établissement un lieu convivial et festif qui ouvrira ses portes au printemps, 7 jours sur 7 comme les autres restaurants. Si les abords du marché des Halles ont aujourd’hui cette dimension gourmande, Jean-Charles Vernaud y est pour quelque chose.

 

Philippe Vernet

Un chef d’entreprise remplace un chef d’entreprise... Pascal Gautheron a souhaité passé la main à Philippe Vernet pour lui succéder à la présidence du Stade dijonnais. Ce dernier est loin d’être un inconnu dans la sphère ovale puisqu’il était jusqu’alors  président de l’association du Stade dijonnais. Malgré une pénalité de 8 points à l’entame de la saison, le Stade effectue un joli parcours dans son groupe de Fédérale 1.

 

 

Robert Williams

Voilà un patron qui peut être fier du chemin parcouru. Sa société, AMG Informatique, société de services et de distribution en informatique (SSDI), s'est imposée comme le leader régional incontestable auprès des entreprises, des TPE aux PME-PMI ainsi qu’aux collectivités locales, régionales et nationales. Aux commandes de cette entreprise familiale qui n'est pas loin de fêter son demi-siècle, Robert Williams et son fils Jérôme sont bien décidés à ne pas s'endormir sur leurs lauriers.

 

Benoît Willot 

Pour le président de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de Côte-d'Or, « plus que jamais, il est impératif de ne pas opposer grandes et petites entreprises mais de faire en sorte que le développement des unes entraîne la croissance des autres ». C’est le sens, par exemple de « Booster PME », initiative de la CPME visant, le 6 février prochain, à mettre en relation les directeurs des achats de grands groupes avec des chefs d’entreprise de PME.

 

Lakhdar Zelbouni

Il y a toujours des gens pour avoir des idées formidables. Lakhdar Zelbouni en fait partie. Président de l’association « Le coeur dijonnais », il est à l’initiative de la création d’une épicerie solidaire ouverte depuis un peu plus de deux ans sur la zone d’activités Cap Nord. Elle fonctionne désormais sur ses propres deniers et remplit parfaitement son rôle pour ses clients issus de 24 communes de la Métropole dijonnaise.

Sladana Zivkovic

La maire-adjointe, déléguée aux Relations internationales, est, depuis l’été dernier, la nouvelle présidente de l’Office du Tourisme de Dijon. Et le tourisme, c’est l’une des cartes maîtresses de Dijon. La ville est 9e du classement dans la catégorie des villes françaises, hors Paris, à accueillir le plus de touristes étrangers dans ses hôtels. Dijon reçoit chaque année la visite 3 millions de touristes. Avec les projets en cours : Cité internationale de la gastronomie et du vin, rénovation du musée des beaux-arts, ce chiffre ne peut qu'aller croissant. Sladana Zivkovic en est convaincue.