Brice Picaud : « Champion du monde, je n’en suis plus très loin »

Il a tenté. Il a échoué. Le Dijonnais Brice Picaud n'est pas revenu de Boston avec une ceinture mondiale de MMA moins de 66 kg. Son adversaire, l'Américain Shainis, détenteur de la couronne, l'a battu, devant son public, dans des conditions qui lui laissent beaucoup d'amertume...

Il faut finalement beaucoup plus pour que Brice Picaud se départisse de son calme et de son sourire. Certes, il nourrit des regrets mais il considère tout de même que l'expérience n'aura pas été inutile. C'est la première fois qu'il allait combattre outre-Atlantique et il a pu mesurer tout l'engouement et la passion de son sport aux Etats-Unis : « Le combat s'est déroulé dans une salle pleine comme un œuf avec un public complètement rallié à la cause de mon adversaire. Un adversaire que j'ai largement dominé dès les premières minutes comme en témoignent les vidéos que j'ai postées. Hélas, en fin de premier round (1), je perds mes appuis après avoir glissé et c'est à ce moment là que Shainis se jette sur moi pour me faire tomber. Il m'assène une série de coups qui, à aucun moment me mettent en danger. Et pourtant, l'arbitre arrête immédiatement le combat. J'ai le sentiment d'avoir été volé car ce ne sont pas des pratiques arbitrales dans le monde professionnel... Pour preuve, je n'avais aucune trace sur le visage à l'issue du combat. Maintenant, je me fais une raison. Mon adversaire combattait chez lui et il m'avait jusqu'alors regardé comme une victime toute désignée. Il aura au moins compris que ce n'était pas le cas » reconnaît le Dijonnais.

Oubliée cette déconvenue, Brice Picaud est heureux d'avoir montré qu'il est bien un candidat sérieux pour faire son entrée dans le cercle très fermé de l'UFC qui réunit les meilleurs mondiaux. « Nous avons combattu pour le compte de Cage Titans qui est une ligue très réputée, véritable antichambre de l'UFC ».

Brice attend désormais une prochaine proposition de combat et là, il entend bien saisir sa chance, lui qui a déjà été champion du monde en 2015 dans une ligue mineure. On se souvient aussi qu'il avait impressionné le nombreux public du Palais des Sports de Dijon, en novembre dernier, où il avait battu par soumission son adversaire en ouverture du combat que livrait ce soir-là le boxeur Bilel Latreche.

  1. En MMA, les combats se disputent en 5 rounds de 5 minutes.