Et le champion est… Bilel Latreche !

And the new IBA International Champion iiiiiiiiiiiiiis... Biiiiiiilel Laaaaaaatreche !!! On imagine bien volontiers la voix rauque et lancinante du speaker ce vendredi 26 novembre, sur le coup de minuit, au Palais des Sports de Dijon, au terme d'un combat parfaitement maîtrisé par le boxeur dijonnais.

Cette ceinture n'était pas encore dans sa vitrine à trophées. C'est désormais chose faite. Et de bien belle manière. Bilel Latreche a triomphé du Suédois Mathias Eklund pour le titre IBA international Championship mi-lourd (-79,300kg), dans une fédération qui a couronné dans le passé des boxeurs prestigieux comme Oscar de la Hoya, Floyd Maywether... Devant plus de 2 000 supporters -dont le célèbre journaliste TV Jean-Philippe Lustyk-, le Dijonnais qui vient d'avoir 35 ans, s'est imposé après avoir parfaitement maîtrisé cet affrontement qui s'est achevé par un KO technique.

Inquiet, tendu, Bilel Latreche l'était après cette trop longue période sans compétition imposée par la crise sanitaire, autant dire une éternité pour un sportif de haut vieau. Le défi n'était pas simple. C'est donc avec beaucoup de prudence qu'il a débuté le combat pour mieux observer et maîtriser un adversaire dont il connaissait le côté rugueux et... les 4 KO qu'il a administrés au cours d'une carrière professionnelle rythmée par 19 combats (13 victoires, 2 nuls et 4 défaites). Les rounds qui ont suivi ont tous été à l'avantage du boxeur dijonnais avant que le combat prévu en 10 reprises ne s'arrête par KO technique au 7e round.

Désormais, Bilel Latreche se tourne vers un nouveau défi : la conquête du titre intercontinal IBA dans sa catégorie. Une des quatre fédérations majeures de la boxe professionnelle devrait s'associer à cet événement prévu à la fin du mois de mars à Vesoul, en Haute-Saône. Son adversaire pourrait être désigné dans les prochains jours. Reprise de l'entraînement début janvier. En attendant, Bilel Latreche savoure sa joie et son bonheur.

J-L. P