La « der » du conseil départemental

Ce lundi 31 mai, le Conseil départemental de Côte-d'Or a tenu sa dernière session avant les élections des 20 et 27 mai prochains. L'occasion pour le Président Sauvadet de tirer un bilan de la mandature et de rendre un certain nombre d'hommages. Nous restituons ci-dessous ses propos tenus avant de débuter l'ordre du jour.

« Nous nous retrouvons aujourd’hui, pour cette 45ème et dernière session de cette mandature du Conseil Départemental de la Côte-d’Or.

C’est un moment important, emprunt d’émotions, car il vient clore 6 années au service de la Côte- d’Or et de ses habitants.

Durant cette période près de 1 713 rapports ont été examinés et votés. Parfois dans le consensus, parfois dans le débat démocratique, mais toujours dans l’intérêt des Côte-d’Oriennes et des Côte-d’Oriens.

Je souhaitais le souligner ici en vous remerciant publiquement, de façon individuelle mais aussi collective, pour votre engagement et la qualité des échanges qui ont eu lieu pendant ces 6 années.

Vous avez travaillé au service de la Côte-d’Or et de ses habitants dans les organismes extérieurs, dans les conseils d’administration des collèges et également dans les commissions intérieures de notre Assemblée.

Par notre action collective et notre présence sur le terrain nous avons fait avancer la Côte-d’Or. Aujourd’hui, plus que jamais en cette période de crise, l’heure est à l’action.

C’est la mission que nous ont confié il y a 6 ans nos concitoyens et il est de notre devoir d’y répondre jusqu’au bout du mandat qui nous a été accordé.

En 2015, notre Assemblée a profondément été renouvelée à la suite de la création du conseiller départemental et de l’élection en binômes.

Un peu plus de six ans plus tard, cette même Assemblée va se renouveler au moins en partie, par les choix démocratiques qui s’exprimeront les 20 et 27 juin prochains.

Notre Conseil départemental changera également par la décision de plusieurs d’entre vous de ne pas briguer un nouveau mandat.

Onze conseillers départementaux sortants, soit près d’un quart de notre Assemblée, ont fait ce choix.

Je voudrais que nous les saluions pour leur travail et leur engagement tout au long de ce mandat : Dominique Girard, Jean-Pierre Rebourgeon, Danielle Darfeuille, Béatrice Moingeon, Dominique Michel, Jeannine Tisserandot, Michel Bachelard, Lionel Bard, Sandrine Hily, Colette Popard et Paul Robinat, notre doyen.

Mais je ne voudrais surtout pas oublier la mémoire de nos regrettés collègues qui nous ont quittés durant ce mandat :

  • Alain Millot, décédé le 27 juillet 2015, remplacé par Lionel Bard.
  • André Gervais, décédé le 10 juillet 2017, remplacé par Massar N’Diaye.

Pour cette session, nous aurons un ordre du jour chargé : 57 rapports dont 5 en procédure d’urgence (qu’il faudra voter en début de réunion), et un vœu des Forces de Progrès (présenté par Mme Tonot).

C’est donc une session importante par son ordre du jour mais aussi parce que nous avons le devoir de mener notre mandat jusqu’à son terme, avec un esprit de responsabilité face à la crise sanitaire et économique qui frappe en particulier les plus fragiles.

C’est pourquoi, même si les tensions peuvent être fortes pour certains, je vous invite à vous concentrer sur nos rapports, et en laissant pour un moment de côté la campagne électorale qui occupe bon nombre d’entre nous.

Je sais pouvoir compter sur ce sens des responsabilités que nous avons en partage pour ne pas vous tromper de tribune.

Comme chaque année à cette même époque, plusieurs rapports importants pour nos ressources et nos moyens seront examinés: Budget Supplémentaire, Compte de Gestion et Compte Administratif 2020...

Pour information, il est à noter que c’est la dernière fois que le Département aura à se prononcer séparément sur ces deux documents budgétaires.

L’an prochain, Compte Administratif et Compte de Gestion seront, dans un souci de transparence et de lisibilité, regroupés en un document unique : le Compte Financier Unique (CFU).

Cette réunion sera aussi l’occasion de souhaiter la bienvenue au nouveau directeur du SDIS 21, le Colonel hors classe Régis Deza. L’occasion de lui redire toute l’attention que porte le Département aux Sapeurs-Pompiers, volontaires et professionnels, ainsi qu’à tous les personnels du SDIS de la Côte-d’Or, chacun, dans leurs responsabilités et leur complémentarités, indispensables à la protection de tous nos concitoyens ».