BIMOC : Un forum – salon sur la transition numérique appliquée au bâtiment et à l’environnement urbain 

 

La transition numérique touche tous les métiers de la filière du bâtiment et de l’aménagement urbain. Le cluster GA2B (voir encadré joint)  a créé il y a deux ans une manifestation d’ampleur appelée BIMOC (BIMet Objets Connectés ou encore BâtimentsIntelligents -  Métropoles - Objets Connectés) qui s’adressent à tous les acteurs concernés par les nouvelles méthodes de conception, réalisation des bâtiments et environnements urbains faisant appel aux nouvelles technologies numériques.

 

Le BIM : La mémoire du bâtiment sur tout son cycle de vie

Parmi ces évolutions, le BIM (Building Information Modeling), que l’on peut traduire par « processus d’enrichissement d’informations pour le bâtiment », est en passe de s’étendre progressivement, d’abord dans les métiers de conception du bâtiment, puis à ceux concernés par sa réalisation. « Avant, on faisait des plans, des dessins », explique Benoit VERVANDIER du Comité de programme BIMOC. « De fait, c’est parce que notre œil est exercé professionnellement que l’on comprend un plan, mais en soi, le plan ne comprend que des traits et peu d’intelligence associée à chaque objet que l’ordinateur peut comprendre ».

Le BIM révolutionne la conception puis l’exploitation du bâtiment, en substituant au plan une maquette numérique comprenant tous les objets du bâtiment, avec leurs propriétés. Dès lors, cette maquette numérique va s’enrichir de toutes les informations nécessaires à la conception puis à l’exploitation et à l’usage du bâtiment, jusqu’à sa déconstruction…

Encore faut-il acquérir cette donnée pour les bâtiments existants : BIMOC ouvre une page spéciale sur l’utilisation des drones, une des solutions parmi d’autres, adaptée à cet objectif.

 

Objectif : faciliter les échanges de données numériques du bâtiment

Depuis plus de 15 ans, les professionnels, entre autres éditeurs informatiques, ont travaillé sur un plan international de façon à ce que les données produites par un logiciel soient comprises facilement par un autre. Buildingsmart France, partenaire du BIMOC, a largement contribué aux actions de pré-normalisation puis de normalisation pour arriver à ce résultat. La région Bourgogne- Franche comté ne s’y est pas trompée en étant un précurseur sur l’adoption du BIM depuis plus de 10 ans ! Mais il reste encore beaucoup à faire : demain, la mémoire du bâtiment devra s’échanger avec de multiples applications et objets connectés pour offrir de nouveaux services aux usagers...

 

Objets connectés : Ils communiquent sur l’état du bâtiment !

Collecter la bonne information d’état d’un composant du bâtiment à des fins d’optimisation énergétique, de maintenance au juste prix, d’informations aux usagers,… voilà l’enjeu des objets connectés. Ils prennent une place grandissante dans l’univers du bâtiment. L’association Française SBA (Smart Building Alliance) partenaire de BIMOC réfléchit et préconise des solutions d’architectures informatiques pour ouvrir les bâtiments et la ville à de nouveaux services.

 

Intelligence Artificielle : Le bâtiment adopte des comportements en relation avec ses usagers !

Assister un usager dans son déplacement à l’intérieur du bâtiment, puis dans son environnement urbain en fonction de son profil et de son contexte, lui proposer de multiples services interactifs, tels sont quelques-uns  des enjeux de l’intelligence artificielle. Nous n’y sommes pas encore mais toutes les briques technologiques sont là. Encore faut-il que les applications soient fiables et offrent une vraie valeur ajoutée aux usagers. BIMOC  apporte quelques clés pour  comprendre comment va s’intégrer l’intelligence artificielle pour une meilleur interaction bâtiments- usagers à l’aide de présentations et de projets…

 

Dijon, une des premières villes connectées en France

Marquant le dynamisme de la métropole vis-à-vis de l’adoption des technologies numériques, BIMOC s’intéresse au projet ON DIJON qui fera de Dijon une des premières métropoles connectées en France. Quels sont les enjeux attendus, selon quelles architectures techniques, comment accéder aux données, …autant de questions débattues autour de ce projet exemplaire.

 

BIMOC pratique :

- Le jeudi 7 juin au Zénith, avec ses espaces intérieurs et extérieurs.
- 50 exposants régionaux et nationaux.
- 30 intervenants.
- Des ateliers et démonstrations.
- Des dossiers techniques à télécharger par les visiteurs.
- Des parcours fléchés en fonction des domaines d’intérêt de chacun.
- Plusieurs centaines de visiteurs de la région, du grand quart nord-est de la France, mais aussi des autres régions, du Luxembourg et de Suisse…
 
Informations et réservations : www.bimoc.fr