Le chef *** Eric Pras : La cerise sur le gâteau

Au mois de novembre dernier, lorsque fut dévoilée la liste tant attendue des 100 meilleurs chefs mondiaux, lors du Chefs World Summit de Monaco, son visage est apparu en très bonne place. A la 22e position plus précisément. Seul chef bourguignon à figurer dans ce Who’s Who des plus grandes toques, Eric Pras, qui a repris la Maison Lameloise à Chagny en 2009, s’est fait un nom auprès de ses pairs à l’échelle internationale. Et que dire au niveau national ! Un seul exemple : du côté de la filière touristique, Trip Advisor a mis également son adresse gastronomique de Saône-et-Loire à la première place des restaurants français. Et ce chef *** a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice de la Cité internationale de la Gastronomie et de Vin de Dijon. Comme une véritable cerise sur le gâteau, son nom a été divulgué mardi 21 mars au palais des Ducs lors de la « Découverte Gourmande » de la Cité : il co-présidera le Comité d’Orientation Stratégique (COS), mis en place à l’initiative de la Ville, afin de « fixer les grandes lignes des espaces culturels et définir la charte des valeurs, dans le respect des deux labels Unesco ».

Siégera à ses côtés à la tête de cette instance forte d’une vingtaine de membres Jocelyne Pérard, présidente de la Chaire Unesco « Culture et traditions du vin » de l’Université de Bourgogne. La seule chaire Unesco, au demeurant, consacrée à la vigne et au liquide cher à Bacchus dans le monde…

La Ville de Dijon et Eiffage se sont donc tournés vers ces deux professionnels reconnus dans l’art de la gastronomie et du vin pour définir l’orientation du site. Le chef Eric Pras devrait savoir trouver la recette du succès et Jocelyne Pérard faire un grand cru de cette Cité de la Gastronomie et du Vin !