La lettre au Père Noël

Bonjoure Petit Papa Noël

Quand tu est descendue du ciel avec tes joujoues par millier, comme disaie Tino Rosbeef, je te remerçie de ne pas avoir oubliée mon petit soulier. Ya pas si lontemps, les enfants se contentait d’une orange, mais aujourd’huie l’agrumme, c’est Orange et ils leurs faut des tonnes d’étrenes. Du coût mes Nike sont trop petite et je suis obliger de faire un trie dans ta générositée. Alors voilà ce que je te propose :

Les cadeau que je garde :
- le super maillot jaune et noire des Dalton que j’enfille pour faire des rodéos avec mon vélot d’apartement ;
- la culote rose d’Anne Hidalgauche à la présidentielle ;
- le canoëe Nortique made in Germany de 59 place pour traversée la Manche ;
- la bouteille de Payet dont il ne faut pas abusée cause que l’eau lasse… d’autant que les vigiles m’avait piquée trois packs de bièrre et deux bouteilles de plongée à l’entré quand l’OL s’était déplacer au stade Vélodrone…

Les cadeau que j’emporte à la déchettery :
- Les hauts et les bas de France pour Bertrand du Guesclin ;

- Le grand écart de lady Marlène pour sortire d’Hulot ;
- Le pseudo Valérie Pécresson pour avoire Matignon au cas où…

- Le CD de L’Hymne à la Joie enregistrée en live à l’Opéra Barnier ;

Les cadeau double emploie que je mets sur le Bon Coing :
- Un postère d’Eric Chiotti cause que j’ai déjà celui d’Eric Zemmoure ;

- Un mortier Darty-fils en vente libre cause que j’ai toujours celuie du père ;

- La prime de Noël, la prime Energie, la prime exceptionnelle de pouvoire d’achat cause que j’ai déjà touchée mon RSA, ma prime de rentré, mes allocs et des tiquets pour la bouffe ;
- La lettre à Elise Lucet cause que j’ai déjà un manuscrit rarissimme de Pénélope Fillon ;
- Une Valérie à l’Elysée cause qu’on a déjà eue ce prénom là là-bas ;
- Le iel du trop petit Robert cause que sa fait qu’on.

Voilà mon Petit Papa Noël. T’as bien raison de te déplacée en traîneau cause qu’avecque la SNCF tu serait pas rendu.