Le salon des vins « Tour de France » revient pour une deuxième édition

Après avoir réuni quatre cents visiteurs l'an dernier, le salon des vins « Tour de France », organisé par l'association d'étudiants en œnologie de Dijon Dijoenop, revient pour une deuxième édition les 4 et 5 avril prochains. Pour l'occasion, une vingtaine de producteurs venus de toutes les régions viticoles françaises sont attendus.

Initié en 2019 par le précédent bureau de l'association Dijoenop, le salon des vins « Tour de France » est le fruit d'un constat : aucun salon dédié au vin n'existait jusqu'alors dans la cité des Ducs. Et si les étudiants ont pallié ce manque, ils en ont également fait un événement de renommée nationale. « A travers ce salon, nous avons eu a cœur de représenter le panorama des régions viticoles françaises », précise Gabriel Juilland, président de l'association.

Les sept étudiants ont mis un point d'honneur à inviter des exposants qui ont l'exclusivité sur leur appellation. Au total, pas moins de vingt-cinq vignerons sont attendus, parmi lesquels quelques « pépites du secteur viticole » tels que le Domaine Joseph Mellot.

Une fois l'entrée passée, son verre de dégustation offert à la main, le visiteur peut déguster un large panel de vins proposés par des exposants venus de toutes les régions viticoles françaises, de l'Alsace-Champagne à la Provence en passant par le Beaujolais. « Si le visiteur aime un vin, il peut directement l'acheter auprès du vigneron. La gamme de prix varie entre 4 et 40 euros la bouteille avec un coût unitaire moyen d'une dizaine d'euros. Nous voulons que l'événement soit accessible à tous avec des tarifs abordables », indique Jean-Baptiste Bruneau, responsable du salon.

Des concours de dégustation au programme

Le salon des vins « Tour de France » est un lieu d'échanges et de rencontres entre producteurs et visiteurs. « C'est aussi l'occasion de présenter le métier d’œnologue, souvent confondu avec celui de sommelier. L'idée est de casser le mythe et la confusion entre ces deux métiers distincts », confie Agnès. Dans cette perspective, un stand sera tenu par des œnologues professionnels.

Une nouveauté pour cette nouvelle édition et non des moindres, des concours de dégustation seront organisés tout au long du week-end. « A terme, l'objectif de Dijoenop est de pérenniser l'événement. Qu'il devienne le rendez-vous annuel incontournable de Dijon », conclut Jean-Baptiste.

Doriane Caillet