Spécial Orientation : Le CFA du Sport aborde une année 2018 pleine de défis

 

Le salon pour l’orientation Apprentissimo fait son retour les 27 et 28 mars au Parc des Expositions de Dijon où le CFA du Sport tient un stand. Un rendez-vous important pour le CFA et tout particulièrement cette année, riche en bouleversements.

 

Ce salon annuel est un village des métiers qui permet aux jeunes de découvrir ou de se renseigner plus précisément sur les différents apprentissages et alternances. Le CFA, Centre de Formation d’Apprentis, profite de cette vitrine pour faire connaître leurs différentes filières et contrats, souvent méconnus. En Bourgogne-Franche-Comté, le Centre dispense des formations dans les métiers du sport (entraîneur, moniteur ou éducateur sportif) mais aussi dans ceux de l’animation et du tourisme, un enseignement générale et technique qui complète la formation reçue dans les entreprises.

Pendant le salon Apprentissimo,  le stand du CFA a la particularité de proposer diverses activités sportives et ludiques : parcours de motricité, rapidité ou dextérité. Les animations sont variées et permettent de manipuler différents ballons, de s’affronter en duel ou de défier le chronomètre, le tout encadré par les élèves du CFA. Un moyen de  mettre en valeur le Centre donc, mais aussi un très bon exercice pour les élèves, qui se forment ainsi à leur futur métier d’animateurs et avec un public inconnu.

Enfin, le salon Apprentissimo sera la première étape du plan de communication du CFA du Sport car la réforme de l’apprentissage et de l’alternance bouleverse leur fonctionnement. Ce sera donc le point de départ d’une manifestation nommée « conférences pour l’emploi », qui a pour vocation de faire connaître les nombreux changements, de modalités ou de contrats, qui entreront en vigueur dès l’automne 2018. La réforme évoque notamment une hausse de la rémunération des apprentis, une aide au passage du permis de conduire et la possibilité de commencer un contrat en cours d’année.

Outre les modifications imposées par la réforme, le CFA mène à bien de nombreux projets importants comme la création de deux diplômes, l’un pour devenir directeur de structure, l’autre pour être entraîneur de rugby. Un nouveau Master verra aussi le jour, il s’intitule « consommation et commercialisation des marques de sport et de destination » et prépare au métier de chef de vente pour des enseignes sportives.

Un site de formation équestre ouvrira également sur le territoire de Belfort car les nouveautés sont étudiées selon les besoins du métier mais aussi en fonction du territoire. Enfin, les langues étrangères vont être intégrées au diplôme d’entraîneur.

Aujourd’hui 70 % des apprentis ont un emploi à la suite de leur formation, le CFA n’a donc qu’une conviction : profiter de cette année de changement pour faire décoller et mieux connaître ce véritable saut vers l’emploi que représente l’apprentissage.

Caroline Cauwe