Communication : Philippe Maupetit

 

Il ne suffit pas d'être un bon photographe pour assurer une bonne communication. Il faut être également un artiste... « Dans une ville qu'on aime, il y a toujours quelqu'un qu'on aime ». Cette phrase de l'écrivain et dramaturge autrichien Thomas Bernhard illustre à merveille le contenu du livre tout simplement titré Dijon disponible depuis la fin de l'année 2017 dans toutes les librairies et signé Philippe Maupetit et... François Rebsamen. Un regard artistique, un regard sincère de deux hommes qui aiment Dijon. C'est un travail qui a duré six mois. Six mois d'observation, de prises de vue. Une ville arpentée au plus profond d'elle-même pour y découvrir son âme. Avec, souvent, cet étonnant jeu sur les ombres pour faire émerger Dijon dans la lumière. Au total, 225 photos. Philippe Maupetit en a fait une ville un peu à l'italienne, un musée à ciel ouvert. Dijon est un livre qui manquait à Dijon.