Tout est parti d’un avion en papier…

Il était une fois un soir d’été 2011 dans la capitale bourguignonne, un concours d’avions en papier improvisé par Timothée Barbier et Guillaume Rémond. Clamant chacun leur tour que leur avion respectif volerait plus haut et plus loin grâce à ses pliages savants, ils s’élancèrent avec enthousiasme dans la rue Berbisey pour y tester leurs Origamis. Le vent dans le dos, les regards fixés sur l’horizon, nos deux pilotes étaient parés au décollage. L’avion de Timothée prit le cap d’un court-courrier acrobatique se crashant à ses pieds, tandis que celui de son ami Guillaume s’écrasa un peu plus loin en raison de turbulences atmosphériques.
C’est donc le coeur rempli de joie que Guillaume rejoignit l’appartement de son ami pour y fêter sa victoire. Ne prenant garde au seuil de porte, il trébucha et s’écrasa sur la table basse en bois qui éclata en mille morceaux. Peiné par cette mésaventure, il souhaita naturellement réparer son erreur. Timothée, amusé par la situation, lui demanda alors d’en fabriquer une en métal qui serait plus résistante et design que l’ancienne. C’est à ce moment précis qu’un nouveau défi émergea : «Plier cette table en métal à la manière des origamis.»
ZHED était né, en même temps que leur passion pour le design et une envie de créer du mobilier en utilisant leur imagination débordante et le savoir-faire ancestral de chaudronniers bourguignons. Les séances de remue-méninges se succèdent, les idées jaillissent, aussi pures que les lignes de leurs créations, aussi intuitives et anti-conformistes que les personnages qu’elles symbolisent... Les meubles ZHED prennent à présent leur source à Dijon entre deux sushis avant de prendre corps entre deux rivières : la Brenne et l’Armançon...
ZHED est une marque de mobilier contemporain indoor & outdoor en métal, fabriqué en France. Provenant du terme chinois ZHE signifiant « l’art du pliage », ZHED plie le métal comme on plie le papier... à la manière des origamis. « Plier est un art que nous tentons de nous approprier. En pliant le métal comme on plie le papier, nous défions les lois et les méthodes. Nous souhaitons aller au-delà des règles en jouant avec les limites théoriques de fabrication…" expliquent les jeunes créateurs.
La marque se veut actuelle et propose de réaliser ses meubles sur mesure dans pas moins de 15 coloris. Aujourd’hui présente dans quelques villes françaises, la marque bourguignonne sera distribuée prochainement dans les magasins de décoration sur une large partie du territoire français et vise, demain, une commercialisation à l’international... D’une part, la marque bourguignonne collabore avec les magasins de décoration haut de gamme et souhaite être présente dans plus de cent points de vente en France d’ici 3 ans. D’autre part, ZHED travaille avec des décorateurs d’intérieur et s’ouvre à de nombreux projets de décoration : restaurants gastronomiques, bars branchés, maisons d’hôtes design, hôtels...
Aucune vente en direct aux particuliers n’est prévue, ils devront se rendre dans l’un des points de vente ZHED visibles sur www. zhed.fr.
La jeune marque bourguignonne est ambitieuse et se donne pour but d’atteindre les plus grands marchés du mobilier design mondial d’ici 2018 et de rivaliser avec les marques concurrentes de mobilier design.
En termes de notoriété, ZHED veut devenir « la » marque de référence du mobilier français design en métal. ZHED souhaite séduire et saura se plier en quatre pour y parvenir.
« Seul on va plus vite, à deux on va plus loin, telle est notre force de pouvoir rêver et créer ensemble. Lorsqu’on échange, le design devient un jeu ; un jeu de construction, de réflexion, de question, de remise en question. Passion, intuition et bon sens, telle est notre manière de créer. Côté design, pas de préjugés mais une sensibilité commune pour le mobilier contemporain. Nous sommes animés par le goût du défi et l’envie. L’envie de créer plus qu’un simple produit mais une œuvre dont l’acquéreur doit être fier. L’envie de fédérer autour d’un univers où l’intérieur de chacun se doit d’être unique. L’envie de penser et de concevoir différemment". Une belle conclusion, pleine de fougue et de jeunesse.