La Boutique des créateurs : La belle… et la bête !

Ecrire que la fourrure à Dijon a une adresse éco-responsable par excellence, ce serait comme débuter un article sur la fourrure en vous parlant d’une chatte… On nous taillera un costard et pourtant c’est que nous allons faire. Et ce, afin de vous présenter la Boutique des Créateurs qui a la culture de l’excellence dans la peau !

Karl Lagerfeld n’avait pas son pareil pour les formules choc : interrogé par le magazine Marie-Claire pour savoir quelle était la femme la plus élégante du monde, il confia que c’était sa chatte… Choupette, en glissant : « Personne ne porte la fourrure comme elle ! » A l’heure où le bashing est à la mode, j’espère que les féministes ne nous en voudront pas. Le grand couturier allemand, qui fut le directeur artistique de la maison de luxe Fendi, célèbre pour ses fourrures, excellait pourtant dans le domaine… Ce provocateur hors pair aurait, c’est certain, aimé deviser avec Jean-Luc Morizot, lui aussi jamais avare de bons mots, pour qui « la fourrure, la vraie, est biodégradable, ce qui est loin d’être le cas du poil synthétique, aussi nuisible à l’environnement qu’un sac de plastique ».

Dans l’enseigne dijonnaise, rue Charrue, qu’il a transmise en 2018 à trois artisans aux doigts d’or, Maryline Colard, Patricia Morizot et Dany (le magicien du cuir), et où il passe encore régulièrement pour… donner la main, la fourrure éco-responsable par excellence prend tout son sens. Eh oui, la mode n’est plus à un paradoxe près et celui-ci réjouira les adeptes de cette matière qui a toute sa place dans les dressings notamment dans cette période hivernale. Dans les dressings mais aussi et surtout sur le corps !

Pourquoi ? Parce que, dans cette Boutique des Créateurs, qui porte bien son nom, on redonne vie aux fourrures de nos grands-mères, chinées ou abîmées. Maryline et Patricia n’ont, en effet, pas leur pareil pour restaurer d’anciennes fourrures qui ont des heures de vol : 10, 15, 20 ans ou plus. L’antigaspillage étant dorénavant dans les us et coutumes, si là, nous ne sommes pas dans une démarche de mode éco-responsable et durable, alors c’est que le ciseau de l’intégrisme écologique a découpé bien des consciences. En outre, le recyclage atteint son paroxysme puisqu’aucune matière neuve n’y est travaillée.
Cela n’empêche en aucune façon les créations de ces artisans de talent d’être on peut plus contemporaines : audacieuses ou classiques, colorées ou sobres, décontractées ou habillées, il y en a pour tous les goûts… et la qualité naturelle est toujours au rendez-vous. Perfecto, gilet, bombers, pelisse, veste courte… voici autant d’idées de cadeaux pour vous-même ou vos proches en cette période de Noël. Sachez aussi que les plaids douillets sont particulièrement tendances…

Le savoir-faire et l’excellence continuent ainsi de briller au 24 de la rue Charrue où la fourrure (durable) reprend du poil de la bête et où l’accueil continue d’être enjoué (et les devis gratuits !). C’était aussi l’une des marques (de fabrique) de Jean-Luc Morizot et celle-ci est toujours bel et bien là… Franchissez les portes de cette échoppe, et une chose est sûre, vous ne serez pas déçu (e). Pour nous, le conte de la Belle… et la Bête se poursuit magnifiquement dans cette Boutique des Créateurs. Et nous ne parlons pas de la chatte de Karl Lagerfeld, mais vous l’avez bien compris !

Camille Gablo

 

La Boutique des Créateurs

24 rue Charrue 21 000 Dijon

Horaires d’ouverture

Du mardi au samedi : de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h

Tél. 03.80.30.54.63

www.achat-dijon.com