Bouquet final : le Stade dijonnais peut faire… le Coq !

Le Quinze de la Cité des Ducs peut faire… le Coq ! Il peut en effet être fier après avoir vaincu, pour son ultime match de la saison à Bourillot, la solide équipe de Massy. Sachant qu’il a fallu du cœur aux rouges et bleus puisque la victoire ne s’est dessinée que dans les derniers instants. Mais l’équipe de Benjamin Noirot peut aussi être fière, car, dès la première rencontre de la saison prochaine, elle arborera sur son maillot le même logo que l’équipe de France. Le Coq sportif !

Le Stade dijonnais a réussi son dernier match de la saison à Bourillot en mettant à genou l’un des ténors de la poule de Nationale, Massy. Un prétendant aux demi-finales, une formation d’un gabarit taillé pour l’étage supérieur. Ce succès, arraché à la force du poignet, assure le maintien sportif et installe le quinze de la Cité des Ducs à une satisfaisante 9e place… En permettant, après les bons résultats acquis face à Tarbes puis Chambéry, une troisième victoire de rang, il vient confirmer le redressement spectaculaire de cette fin de championnat. Il met, surtout, en exergue les progrès d’un collectif qui a appris à se souder dans l’effort, se dépasser afin de renverser l’obstacle adverse, aussi solide, expérimenté et rugueux soit-il.

C’est bien une volonté et une abnégation admirables qui a fait tenir le Stade dijonnais face aux joueurs aguerris de Massy pour les battre à l’ultime minute. Et imposer à la troisième défense de la poule un revers qui, si le public avait pu être là, aurait fait exploser Bourillot, tant le bouquet final méritait les félicitations. Alors qu’ils sont menés 30-35 et que la défaite semble irrémédiable, les hommes de Benjamin Noirot puisent dans leur réserve d’orgueil, défient crânement l’adversaire, le bousculent, le poussent à la faute, l’enfoncent et propulsent leur talonneur Lucas Marijon en terre promise… L’essai est transformé par Andrea Rabago. 37-35 ! Une fin épique en ce 8 mai 2021 qui restera dans les mémoires.

D’autant que l’ensemble de l’équipe a su se hisser au haut niveau, solidement groupé autour de ses leaders : en trois-quarts, les valeurs sûres ont constamment répondu présentes avec un David Odiete bien en jambes qui marque son huitième essai de la saison, un Alban Conduché, encore en progrès, constant poison pour la défense de Massy. Et surtout un Lucas Liabot, au four et au moulin, défendant efficacement, jouant juste et collectivement en attaque… Du côté du paquet d’avants, Florian Desbordes, en fer de lance habituel, a marqué et conduit sans répit ses troupes au combat, bien aidé par son compère de la seconde ligne, Hugo Alarcon, dominateur à la touche. Bref, une équipe de lutteurs… Et de gala… Superbement orchestrée par un maître à jouer, à guider, à orienter le jeu, Thibault Dufau, roi derrière sa mêlée.

Le Stade dijonnais a donc confirmé de la plus belle des manières qu’il a bien sa place en Nationale. Il lui reste une rencontre à disputer le 23 mai pour clore sa saison. A Nice… Un des plus gros calibres du championnat ! La logique ne laisse guère d’espoir mais l’envie, le talent et surtout les valeurs morales montrés face à Massy offrent une petite place au rêve…

André Grizot

Comme l’équipe de France…

Vous verrez évoluer les joueurs du Stade dijonnais la saison prochaine avec un joli volatile sur leur maillot. Et pas n’importe lequel puisque c’est le Coq le plus célèbre de l’Hexagone : Le Coq sportif. Le Stade Dijonnais vient, en effet, de nouer un nouveau partenariat avec cette marque et le distributeur équipementier Ô Sports pour les 3 saisons à venir, à compter de cet été. La direction du club dijonnais se félicite de « voir évoluer l’ensemble de ses équipes sous les couleurs tricolores de l’historique marque française » : « Depuis 1882, la raison d’être du Coq Sportif réside dans la proximité que la marque bleu-blanc-rouge a su créer avec les sportifs. Reconnue pour son savoir-faire en matière de vêtements, de chaussures et d’accessoires de sport, l’ambition de s’inscrire dans l’équipement de sport de haut niveau est aujourd’hui une véritable réussite. Et ce, avec des valeurs qui nous sont chères et qui s’entremêlent aux nôtres : humain et ambitieux ! »  La boutique officielle du Stade fera peau neuve à la rentrée avec cette toute nouvelle ligne Le Coq Sportif mais également des vêtements de la marque du club « Stade Dijonnais ». Et les joueurs de la Cité des Ducs joueront donc avec le même équipementier que les joueurs de l’équipe de France de rugby…