La Grasihade : le restaurant où l’on se sent bien

C'est un endroit qui ne ressemble ni à la Louisiane, chère à Nino Ferrer, ni à l'Italie... Pas de linge étendu sur la terrasse... Pas d'enfants qui se roulent sur la pelouse... Et pourtant, c'est joli, très joli même, et il ne manque rien dans ce restaurant de Velars-sur-Ouche, posé sur le bord d'une ancienne route qui ne mène aujourd'hui nulle part.

La Grasihade, c'est une belle adresse pour les amateurs de pizzas. Une très belle adresse qui place l'établissement sur les plus hautes marches dans ce registre sur la région. Il faut dire qu'aux fourneaux – ou plutôt au four – on trouve un pizzaïolo de grande expérience, Cédric Bouderlique, qui a fait le bonheur, ces dernières années, de bon nombre de pizzérias dijonnaises. En 2012, le propriétaire décide de lui confier les clés de l'établissement. Cédric considère que c'est le moment de démarrer une aventure patronale qu'il souhaite partager avec un associé. Pas besoin d'aller très loin pour le trouver : c'est un de ses collègues... serveur à la Grasihade depuis 2010. C'est Fabien Loyer, 30 ans, qui ne déparerait pas sur la photo de l'équipe de rugby du RC Toulon. Une carrure, certes, mais aussi un large sourire et surtout une envie de réussir ce challenge. Lui, l'ancien étudiant en droit qui ne se voyait pas démarrer une carrière juridique ou judiciaire...

Le duo est complémentaire. Terriblement efficace. 5 ans après, le pari est réussi. La Grasihade fonctionne à toute vapeur. Ses atouts ? Le cadre de verdure. Deux salles avec une vue « imprenable » sur la vallée et une terrasse très agréable. Et la cuisine. Une cuisine, simple, efficace. « Tout est fait maison » reprennent en chœur les deux associés. Toutes les préparations qui servent à l'élaboration des pizzas sont faites sur place. La carte recèle pas moins de 30 pizzas différentes (de 8 à 13 €), toutes cuites au feu de bois : les tomates, les crèmes et les originales. Parmi ces dernières, citons, entre autres, la Grasitalia (base caviar d'aubergines, tomates confites, roquette, copeaux de parmesan, chiffonnade de jambon cru, crème de balsamique à la truffe, fromage) ou encore la Cannoise (base crème d'asperges, courgette, volaille, sésame, crème de balsamique, piment d’Espelette, fromage).

Si les pizzas ont une place dominante sur la carte, il convient aussi de préciser que la Grasihade propose des viandes (T-Bone de veau, entrecôte, filet de bœuf...) des poissons et fruits de mer (gambas grillées, pavé de saumon grillé, cassolette de Saint-Jacques...) mais aussi de vrais hamburgers maison avec un pain confectionné avec la pâte à pizza. Les petits appétits pourront se contenter de tagliatelles (au beurre, carbonara, gorgonzola et jambon cru) et les plus féroces trouveront la consistance qui s'impose avec les Poêlons (à base de pommes de terre, oignons, vin blanc et crème). Poêlons fermiers, savoyards, campagnards et atlantiques...

Une des belles satisfactions de Fabien et Cédric, c'est d'avoir fidélisé une clientèle qui n'est pas seulement locale. « Nous avons des clients qui ont pris leurs habitudes. Pour certains, on les voit tous les samedis soirs. Pour d'autres, c'est deux fois par semaine. Il y en a même qui téléphonent pour s'excuser de ne pas pouvoir venir le vendredi, comme à l'accoutumée... »

Finalement, La Grasihade, c'est un endroit qui ne ressemble à aucun autre.

Jean-Louis PIERRE

La Grasihade, 43 allée de la Cude, 21 370 Velars-sur-Ouche, Tél 03 80 33 63 38