Jeanne Vernay N°102

 

Goûtons voir si le vin est bon...

Etant une ancienne de l’Ecole de commerce de Dijon, je m’intéresse évidemment toujours de très près à ce qui se passe dans cet établissement qui porte aujourd’hui le nom de Burgundy School of Business (BSB). J’ai appris qu’à partir de la rentrée prochaine, un nouveau programme anglophone serait lancé : le MBA Wine & Spirits Business. Ce MBA s’adressera à des passionnés des vins et spiritueux à haut potentiel, avec au moins 3 ans d’expérience, et se destinant à des carrières managériales ou entrepreneuriales à l’international. Des étudiants de près de 10 nationalités différentes sont attendus. Je propose un ban bourguignon pour accueillir cette belle initiative.

 

Une soirée (presque) sans les enfants

On connaissait les fils à papa (pas toujours fréquentables)... Il va désormais falloir s'habituer aux « Fils à maman » (beaucoup plus fréquentables)… Lectrices jeunes mères de famille, ce qui suit vous concerne : le vendredi 1er mars, une soirée parents-enfants sera organisée dans le restaurant « Les Fils à maman », au 38 de la rue Amiral Roussin. Le concept est simple : on oublie le casse-tête de la babby-sitter qui n’est pas toujours disponible et on emmène son rejeton au restaurant pour passer une soirée tranquille. Impossible me direz-vous… Détrompez-vous, les enfants de plus de 3 ans ne dineront pas avec vous. Ils seront pris en charge, de 19 à 22 heures, par un animateur qui va s’occuper d’eux en leur proposant du maquillage, de la magie, de la sculpture de ballon… mais aussi un petit menu enfant. Une consigne quand même : n’oubliez pas votre enfant après votre repas !

 

A l’amende

Mais qu’est-ce qu’il a cet horodateur du début de la rue Sambin, à deux jets de roues de la Place Saint-Bernard, à jouer ses grévistes huit fois sur dix ? Conséquence, et ça m’énerve profondément, je suis contrainte de courir sur pas loin de 50 mètres, juchée sur mes talons de 8 centimètres, jusqu’à son alter ego, efficace et droit dans ses bottes, lui.  Moralité : le matériel, même déficient, n’est jamais mis à l’amende. Contrairement à l’automobiliste, qui travaille et vit intra muros, est contraint de mettre son obole dans le piège à sous plus communément appelé horodateur,   dispositif électro-mécanique permettant l'acquittement des droits de stationnement automobile

 

La mode d’avant-hier

Mesdames, je vous propose de mettre quelques instants entre parenthèse le lèche-vitrine de vos boutiques préférées et de vous rendre le jeudi 8 mars prochain, à 18 heures, au Cellier de Clairvaux, salle Basse, 27 boulevard de la Trémouille à Dijon pour vous intéresser à la mode de nos aïeules.

Dans le cadre du projet labellisé « De la Mémoire à l’Histoire, Dijon pendant la Grande Guerre » et à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, les Archives de la Ville de Dijon organisent une conférence intitulée : « L’évolution du vêtement féminin durant la première guerre mondiale » par Marie-Josèphe Durnet-Archeray. Un moment intéressant que je vous recommande tout particulièrement.

Renseignements au 03.80.74.53.82 – archives-municipales@ville-dijon.fr

 

Longchamp : la bière va bientôt (re)couler

Amateurs de bière, ceci vous concerne. La brasserie de Longchamp que tenait Claude Killian, ne sera pas restée fermée longtemps. Les anciens locaux de la faïencerie de Longchamp sont désormais investis par une nouvelle brasserie artisanale, « La Brasserie des Ducs » créée en décembre dernier. Les travaux ne sont pas encore terminés mais la production a déjà commencé et Luc, le propriétaire originaire de Selongey, qui a brassé pendant trois ans au sein de la Brasserie Rabourdin, en Seine-et-Marne, espère accueillir le public dans le courant du mois de mars.

 

La Dark Fantasy, vous connaissez ?

La Dark Fantasy désigne une fantasy pessimiste, un « imaginaire ténébreux » où les rôles par rapport à la High ou l'Heroic Fantasy sont inversés. C'est le Mal qui prend le dessus sur le Bien. La Dark Fantasy est un genre à la limite du fantastique et de l'horreur : elle inclut des éléments d'horreur comme les dieux ou les monstres abominables et met en scène la découverte de l'étrange sur fond de démence et d'ambiance cauchemardesque. Elle joue sur nos peurs, nos phobies, tout ce qui, intérieurement, nous terrifie. Malgré cette présentation prise sur le site « PocheSF » qui manque singulièrement de chaleur, je vous invite tout de même à vous rendre à Ciel rouge, 62 rue Jean-Jacques Rousseau, à Dijon, pour découvrir les dessins d’Asthenot et son univers dark fantasy. L’artiste sera présent le samedi 10 mars de 15 à 18 heures pour une rencontre / dédicace.
Ciel rouge est une boutique spécialisée dans l'imaginaire, l'art et la culture fantastique. Vous y trouverez des livres, des disques, des vêtements et des objets de décoration pour tout ce qui concerne les univers fantastiques, gothiques et imaginaires. Une vraie boutique pour les passionnés.

 

Démocratie participative : Chenôve tient le bon rythme

On le sait, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a décidé de remettre en cause la réforme des rythmes scolaires mise en place par le précédent gouvernement. En effet, le décret du 28 juin 2017 permettant aux municipalités de demander une dérogation pour revenir à la semaine de 4 jours renvoie sur les seules communes la responsabilité du choix de l’organisation du temps scolaire. Dans le cadre de l’élaboration du Projet Educatif Global (PEG), le maire de Chenôve Thierry Falconnet et son équipe municipale ont consulté les parents d’élèves et les équipes enseignantes. Après analyse des réponses aux questionnaires envoyés, les résultats sont très clairs. Avec un taux de retour de 59,57 %, les parents d’élèves se sont prononcés à 47,24 % pour le retour à la semaine de 4 jours contre 45,13 % pour la semaine de 4 jours et demi avec le mercredi.. Avec un taux de retour de 49,06 %, les enseignants se sont, quant à eux, majoritairement prononcés à 64,91 % pour le retour à la semaine de 4 jours contre 19,30 % pour la semaine de 4 jours. Voilà un bel exemple de démocratie participative.