Elitimage : la balade des gens heureux

 

Avec plus de 45 000 vues en une semaine sur les réseaux sociaux, le nouveau film institutionnel de Dijon métropole, présenté lors des vœux de François Rebsamen, continue à faire le buzz. La recette de ce succès ? Un casting 100 % local orchestré avec originalité par Elitimage.

 

Présenter les grands projets de Dijon Métropole de manière innovante et promotionnelle en un temps record, tel a été le challenge relevé par la société de production dijonnaise Elitimage. C’est à partir d’un film dit « de référence » réalisé par une autre collectivité, que ce projet ambitieux a été imaginé. « Nous avons fait un brainstorming en interne pour réfléchir à la manière la plus efficace de relever ce défi », explique le gérant Christian Campal, également chef du projet.

« Disposant seulement d’un mois et dix jours, j’ai fait appel à mon réseau local de compétences, en proposant la réalisation à un Dijonnais qui connaît bien les lieux : Jean-Baptiste Fauconnier ». L’idée de présenter les différentes forces du territoire à partir d’une balade dansée au cœur de Dijon et des installations de la métropole a ensuite été lancée. Le rôle du fil rouge a été confié à la comédienne et danseuse dijonnaise Aude Fauconnet, qui s’est fait une place sur le web en 2011 avec son Ode au tango, une vidéo déjà réalisée dans les rues de Dijon. Côté musique, le choix s’est tourné vers un style à la fois dynamique, envoûtant et dansant : un tango interprété par le trompettiste dijonnais Thierry Caens.

« Une fois les grandes lignes du scénario tracées et validées par la collectivité, le tournage a pu commencer mais il a fallu faire face aux problématiques liées aux conditions climatiques », souligne Christian Campal. Pour cela, des images d’archives ont dû être insérées et d’anciennes vues aériennes de la ville ont été intégrées pour que, l’un dans l’autre, le résultat final soit le plus complet et cohérent possible dans un seul et unique but ultime : mettre à l’honneur la dimension du rayonnement de Dijon Métropole. Une belle performance qui n’a pas fini de faire parler de Dijon au-delà même de son territoire.

Cécile Castelli