Rencontres cinématographiques de Dijon : Clap de début le 12 octobre

Ce sera Albert Dupontel, que l’on ne présente plus, avec son film Au revoir là-haut, qui donnera le clap de début des Rencontres cinématographiques de Dijon 2017. Gros plan sur le synopsis de cette 12e édition qui se déroulera du 12 au 14 octobre prochain, où un petit air cannois soufflera sur la capitale régionale.

En 2006, avec Enfermés dehors, Albert Dupontel, réalisateur et acteur libre par excellence, a fait l’admiration des Monty Pyton Terry Gilliams et Terry Jones. En paraphrasant le titre culte des humoristes anglais, ce fut un Sacré Graal pour celui qui avait débuté sa carrière de comédien dans un Héros très discret de Jacques Audiard. La discrétion fait toujours partie de la panoplie d’Albert Dupontel mais, en paraphrasant Audiard – le père cette fois-ci – qui écrivait « dans la vie, ne pas reconnaître le talent, c’est favoriser la réussite des médiocres », son talent n’a eu de cesse de s’afficher en grand… écran.

Aussi le coup d’envoi des Rencontres cinématographiques 2017 de l’ARP avec son dernier film, Au revoir là-haut, et en sa présence devrait-il s’apparenter à un grand moment. Avec cette adaptation du roman éponyme de Pierre Lemaître, prix Goncourt 2013, Au revoir là-haut, Dijon dira bonjour aux Rencontres cinématographiques de l’ARP (Société des Auteurs-Réalisateurs-Producteurs).

Pour la 12e année consécutive, la capitale régionale déroule en effet le tapis rouge à la profession du 7e Art… Le clap de commencement, avec Albert Dupontel, se déroulera à l’Olympia le jeudi 12 octobre à 18 heures. Une avant-première à laquelle vous pouvez assister gratuitement (dans la limite des places disponibles). A l’instar de 8 autres films et 3 courts-métrages présentés dans les cinéma dijonnais (Olympia, Darcy, Devosge et Eldorado) que vous pouvez découvrir dans la page suivante… Pour accéder à ces différentes séances, il vous suffit d’aller retirer vos places au bureau d’accueil de ces Rencontres, à l’Hôtel de Voguë, 8 rue de la Chouette, dès le mardi 10 octobre entre 10 heures et 18 heures.

S’il ne fallait que citer l’une de ses séances, ne manquez pas, le vendredi 13 octobre à 20 h 30 à l’Eldorado, celle dévolue à la présidente de ces Rencontres 2017, Deniz Gamze Ergüven, la réalisatrice franco-turque qui viendra présenter Mustang. Son premier long métrage qui a valu 4 César à Cannes en 2016, dont celui de meilleur film et de meilleur réalisateur ! Il faut dire que l’histoire de cinq sœurs orphelines d’un village turc et leur soif de liberté dans un environnement patriarcal étouffant est à consommer sans modération…

Organisé par l’ARP, la Ville de Dijon et le Conseil régional de Bourgogne – Franche-Comté, ces Rencontres 2017 devraient s’apparenter à un grand cru. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, est annoncée et, en parallèle aux films à l’affiche, les débats sur le présent et l’avenir du cinéma battront leur plein au Grand Théâtre.

Avec Albert Dupontel et Deniz Gamze Ergüven ou bien encore Guillaume Gallienne – il présentera Maryline le 13 octobre à 18 h30 à l’Olympia – mais également nombre de leurs confrères qui apporteront leur contribution aux débats, Dijon redeviendra, durant 3 jours, capitale du Cinéma. Laissons à Albert Dupontel le clap de fin de cet article. Celui-ci déclarait pour son film Bernie : « Tu regardes la télé parce que tu t’emmerdes. Tu vas au cinéma parce que tu cherches quelque chose ! »

 

Xavier Grizot