Spécial immo : L’Eden signé Edifipierre

Si le Paradis existe, le Parc de l'Eden ne doit pas en être très éloigné. C'est une résidence immobilière de rêve, dessinée par Eric Poillot, que s'apprête à construire Edifipierre, rue Gustave Noblemaire, à Dijon, au dessus de la Patte d'Oie. Pascal Pagand, son gérant, a acheté un magnifique parc de 5 000 m2, classé en secteur d'intérêt paysager, pas loin de la combe Saint-Joseph et de la combe Persil.

Un petit programme assez confidentiel, entièrement dédié à l'accession à la propriété ou à l'investissement, proposera 15 appartements répartis en deux bâtiments composés d'un rez de chaussée, un étage et des combles aménagées avec des toitures mansardées.

Malgré sa faible hauteur, un des deux bâtiments disposera d'un ascenseur. Les appartements vont du T2 au T4 avec des possibilités de couplage de logements pour agrandir les surfaces. « Le charme de ce projet, c'est sa taille très réduite, son positionnement plutôt haut de gamme dans un écrin de verdure » explique Pascal Pagand.

Le Parc de l'Eden est recouvert d'arbres avec des essences qu'Edifipierre a fait expertiser par l'ONF, pour connaître leur état exact, s'il y a lieu de les tailler ou de les remplacer pour ne pas polluer les autres espèces. Edifipierre avait jusqu'alors, dans ses programmes, mené des opérations avec le souci de préserver une partie du patrimoine industriel (l'usine Lejay Lagoutte). Cette fois, c'est une belle opération de préservation du patrimoine végétal qui est effectuée.

J-L. P