Dijon l’hebdo chez les Ch’tis

Savez-vous que dans le vieux Fontaine, près de la mare, le bureau de tabac est tenu par des Ch’tis ? Si vous vous êtes déjà demandé si ce qu’on raconte sur l’accueil chaleureux des gens du Nord est vrai : eh bien oui ! A peine le seuil de la porte franchi, le sourire du buraliste Jean-Christophe Duhamel, inspire la sympathie dans ce lieu où l’on se sent instantanément bien, comme chez soi. Une poignée de main, un « comment ça va ? » le client fidèle est servi avant même qu’il annonce sa commande : « les habitués ont leurs petits rituels ».
Jean-Christophe Duhamel a acheté son affaire il y a 6 ans. Travaillant jusqu’alors dans le béton vers Cambrai, il accepte de venir en Bourgogne en 2007 pour travailler sur le chantier du TGV d’Auxonne. « Je faisais trop d’heures dans le Nord. Après mon travail, j’allais aider les copains dans leurs travaux, mes parents qui tiennent un commerce… Alors, pour souffler un peu, avec mon épouse et mes deux enfants, on a décidé de partir à l’aventure ».
Malheureusement, deux ans après leur installation, la boîte de Jean-Chistophe ferme et il se fait licencier. Il faut alors rebondir et il rachète le bureau de tabac - journaux à Fontaine-lès-Dijon. « Mes parents ont tenu un tabac il y a quelques années, je connaissais donc déjà le métier. Mais c’est devenu difficile avec la législation de plus en plus contraignante. L’affaire se maintient mais c’est vrai que c’est une lutte de tous les jours ».
Pour pouvoir s’en sortir, Jean-Christophe n’a pas hésité à diversifier les services proposés. En arrivant, il a ajouté le PMU, puis un rayon vins. Amateur de cigares, il a aussi installé une belle cave à cigares qui fait le bonheur des amateurs et, dernièrement, des capsules de café avec l’idée que les clients du matin viendraient chercher leurs cigarettes, leur journal et leur café : et ça marche !
« La clientèle est très sympathique ici. Un petit papi de 98 ans vient tous les jours me voir, ça fait chaud au cœur. On fonctionne un peu comme le « bistrot du coin » ici : on bavarde, les clients me racontent le temps qu’il fait dehors parce que dans mon 20 m2 je ne vois pas beaucoup la lumière entre les revues, les affiches et les cartes postales. Mais je me sens bien ici ».
Passionné par son activité et animé par la sociabilité, Jean-Christophe prend plaisir à ouvrir sa boutique le dimanche matin et les jours fériés : « J’estime que les gens ont droit à l’information tous les jours ». Grand amateur d’art par ailleurs, il dépense ses premiers billets à l’âge de 16 ans pour acheter son 1er « vrai tableau » et souhaite devenir commissaire-priseur. En arrivant à Dijon, il découvre les belles faïences de Bourgogne et se lie d’amitié pour un autre passionné, Jean Rosen, directeur de recherche émérite au CNRS de Dijon. Aujourd’hui Bourguignon d’adoption, Jean-Christophe Duhamel n’oublie pas ses racines et quand bien même cela lui arriverait, le petit clin d’œil « Place des Ch’tis » accroché sur la porte de l’arrière-boutique, le lui rappelle chaque jour.
Et puis, Jean-Christophe et Marine ont la gentillesse de distribuer Dijon l'hebdo à leur nombreuse et fidèle clientèle...
INFO.- Bureau de Tabac - 6 rue Jehly-Bachellier à Fontaine-lès-Dijon.

Cécile CASTELLI