Phytothérapie : Un usage très raisonné

    Traitement de confort pour les uns, solution pour les autres, la phytothérapie ou traitement à base de plantes médicinales, est une pratique devenue courante qu’il faut cependant utiliser avec précaution.

    Claire Fouchard insiste sur ce point : la médecine douce n’est pas sans danger. L’usage des plantes comme substitut aux médicaments doit donc être très raisonné : « D’abord je ne remplace pas les médecins, je n’agis qu’en accord avec eux, notamment comme soins de support pendant un traitement lourd par exemple ou en sevrage d’antidépresseurs. Ensuite quel que soit le souci à traiter je donne des indications très précises concernant la posologie, surtout pour les huiles essentielles qui peuvent être nocives si elles sont prises en trop grande quantité ».

    Vigne rouge, menthe poivrée, clou de girofle, ail, pin, pensée sauvage, anis, sauge, houblon, réglisse, sorbier… et tant d’autres plantes sont recherchées pour leurs propriétés thérapeutiques. Elles sont ensuite préparées au sein de laboratoires comme la Croix Blanche, puis la phytothérapie les utilise sous forme d’huiles essentielles, préparations en ampoules, extraits secs et fluides, infusions, poudres... « Les gens viennent le plus souvent pour des problèmes du quotidien, comme cet homme qui m’a lancé « faites-moi dormir ! » et qui est revenu plus tard me remercier de lui avoir fait retrouver ses nuits paisibles. Outre le sommeil qui est un problème fréquent, on me consulte pour des soucis de circulation, maux de dos, de dents, règles douloureuses, cholestérol, infections cutanées, articulations, problème cardiovasculaires, anxiété… Les résultats sont reconnus par la science et concernant la sphère nerveuse par exemple, les huiles essentielles et extraits secs ont absolument les mêmes effets que les anxiolytiques. Les possibilités sont donc multiples et adaptées pour chaque personne, j’ai un jour donné une solution cutanée à une dame venue apaiser sa nervosité, elle m’a confié peu après : chaque fois que j’en mets je me sens comme shootée ! »

    Claire travaille avec des particuliers mais également au sein d’unités de soins comme des cliniques ou EHPAD, car le corps médical a de plus en plus recourt à la phytothérapie.

    C. C

    Claire Fouchard

    12, rue Tescelin le Roux. Fontaine-lès-Dijon

    06.62.06.65.20