Malraux aurait apprécié le… TRUC

Placer les artistes au cœur des quartiers et les faire réfléchir avec les habitants sur les œuvres qu’ils produiront… Tel est le nouveau TRUC de la Ville de Talant ! L’adjoint Laurent Arnaud nous détaille ce projet d’envergure.

« L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme ». Ainsi parlait… non Zarathoustra… mais André Malraux. Cette phrase érigée depuis au Panthéon des grands ministres culturels pourrait être désormais apposée sur le fronton de l’hôtel de ville de Talant, tellement la municipalité pilotée par Fabian Ruinet a décidé d’aller, avec la culture, à la rencontre de tous ses administrés. Et d’en faire un véritable outil de développement du lien social. Le TRUC, acronyme signifiant Talant Rassemble Urbain et Culture, en est une (nouvelle) belle illustration.
« Notre objectif est de donner une cohérence sur toute la ville et de faire communiquer entre eux l’ensemble de nos quartiers. Nous voulons amener la culture au sein des quartiers afin que tout le monde puisse y accéder, tout en faisant, dans le même temps, du participatif. C’est la raison pour laquelle nous réaliserons un projet artistique majeur chaque année dans l’un de nos quartiers », explique Laurent Arnaud, adjoint délégué à la culture et au patrimoine, avant de préciser : « Le collectif d’artistes Art’Go, que nous accueillons en résidence au Grenier de Talant, travaillera sur le premier projet qui interviendra sur la place Pierre Mendes-France. Celui-ci prendra la forme de trois œuvres murales. Les artistes nous ont fait une proposition que nous soumettrons, au début du mois de mars, aux comités de quartier, au comité citoyen et à celui des enfants. Tous pourront participer à l’ébauche du projet. Nous sommes là en plein dans la médiation culturelle qui nous est chère. En avril et en mai, place à la création in situ avec des temps de rencontre avec les écoles, les habitants… ».

Et l’édile d’ajouter : « Aujourd’hui, la place Pierre Mendès-France représente une grande agora toute minérale sur laquelle les gens ne font que passer. Il n’y a plus que du flux, personne ne s’y arrête. Nous souhaiterions en faire à nouveau un véritable lieu de vie, comme avant, lorsqu’il y avait des arbres ». Les Talantais – mais pas seulement – pourront bientôt y faire une pause afin de contempler les œuvres estampillées Art’Go, avant, qui sait, d’autres aménagements… Mais ceci est une autre histoire que nous vous conterons certainement dans l’avenir. Quant aux prochains projets culturels, qui eux aussi seront estampillés TRUC, la Ville lancera des appels à projets afin de sélectionner les futurs artistes.

Les œuvres qui, au fil du temps, verront le jour dans les quartiers illustreront parfaitement ALT 360, un autre acronyme rappelant certes l’altitude du plateau de Talant mais aussi la signature d’une nouvelle politique culturelle à 360°… André Malraux aurait parlé, quant à lui, de « démocratisation culturelle ! »

Camille Gablo