Bilel Latreche : Notre… Mohamed Ali !

Ce combat annoncé par beaucoup comme dantesque aurait dû avoir lieu le 18 juin dernier, mais des tracasseries administratives ont mis à terre cet affrontement tant attendu. La date du report du face à face entre Bilel Latreche et le Colombien Deneb Diaz est dorénavant connue : ce sera le 29 octobre prochain. Un jour pas comme les autres dans le monde de la boxe…

Celles et ceux qui ne croient pas au hasard pourront voir dans cette concordance un signe du destin. Le 29 octobre 1960, un certain Cassius Clay remportait son premier combat professionnel de boxe à Louisville au Kentucky. La légende de celui que le monde entier allait découvrir sous le patronyme de Mohamed Ali en était alors à ses prémices…

Le 29 octobre prochain, en digne descendant de son idole que le célèbre magazine Sports Illustrated avait qualifié de « Sportif du siècle », Bilel Latreche sera lui aussi sur le ring. Au palais des Sports de Dijon. Pour un combat qui, sans conteste, fera date… Et nous n’écrivons pas cela uniquement parce que l’esthète dijonnais du Noble Art, qui aime, lui aussi, « voler comme le papillon et piquer comme l’abeille », disputera un championnat intercontinental IBF. Une victoire serait synonyme d’intégration dans le Top 15 mondial, voie royale menant à une demi-finale vers le titre mondial… Mais pour flirter avec les sommets, encore faudra-t-il s’imposer face à un redoutable adversaire ! Et cette formule manque de punch tellement celui qui se dresse sur sa route incarne ce qui se fait de mieux en matière de boxe sud-américaine. Son palmarès est éloquent : 20 combats, 18 victoires… dont 12 par KO ! Depuis ses premiers crochets professionnels en janvier 2018 (et notamment grâce à un bras arrière dévastateur), le Colombien Deneb Diaz s’est hissé au sommet de la catégorie « super middle »… en couchant ses adversaires. Dans son pays mais aussi bien plus largement : double champion de Colombie, il fut également champion du continent et des Caraïbes. Une ascension fulgurante qui lui vaut son surnom de… « terreur de Bogota » ! Et quand on connaît Bogota…

L’appel du 18 juin

C’est dire à quel point Bilel Latreche (28 victoires, 5 défaites, un nul), dont tous les connaisseurs vantent fort justement, depuis son titre de champion du monde espoir IBF, le talent, devra une fois encore faire parler ses gants… et sa finesse technique. Comme il l’avait fait le 26 novembre dernier lorsqu’il triompha du Suédois Mathias Eklund pour le titre IBA International Championship des - 79,300 kg. En 7 rounds seulement, ce qui avait une fois de plus fait chavirer le palais des Sports…

Ne doutons pas que cette antre sera à nouveau en fusion pour son combat contre Deneb Diaz… qui est particulièrement attendu. Il faut dire que celui-ci devait à l’origine se dérouler le 18 juin dernier. Mais l’appel (18 juin oblige)… du ring ne fut pas entendu par la Ligue nationale de la Boxe professionnelle. Celle-ci faisant la sourde oreille arguant d’un document – plus précisément la demande d’organisation adressée par le club de l’AMG Boxe – qui ne serait pas arrivé dans les temps impartis… Cette décision mit le combat à terre alors même que le boxeur colombien et son staff avaient atterri sur le sol français.

L’aspect administratif étant dorénavant réglé, vous comprenez mieux pourquoi maintenant les protagonistes ont hâte d’en découdre. Durant tout l’été, le boxeur dijonnais a maintenu son niveau de forme avant d’entamer sa préparation intensive la semaine dernière. Quant à Deneb Diaz, il a réalisé sur ses terres au mois de juillet un combat « de préparation » qu’il a bien évidemment remporté… par KO !

Ces deux « grands » combattants ont désormais rendez-vous le 29 octobre prochain, au palais des Sports de Dijon (à partir de 20 h). Pour une bataille historique, sous l’ombre tutélaire d’un certain… Mohamed Ali !

Camille Gablo

Pour réserver votre place, 06.74.79.99.79.