Nouveaux locaux pour la simulation en santé du CHU Dijon Bourgogne

Le CHU Dijon Bourgogne a inauguré les nouveaux locaux du centre de simulation en santé. Depuis sa création il y a un peu plus de 10 ans, le centre de formation œuvre pour défendre un leitmotiv : « Plus jamais la première fois sur le patient ! ». En effet, l’apprentissage théorique durant les études des professionnels de santé, combiné aux stages pratiques, n’est pas suffisant pour permettre une bonne maitrise des gestes techniques et du travail en équipe. C’est là qu’intervient l’enseignement par la simulation.

La simulation en santé correspond « à l’utilisation d’un matériel (comme un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d’un patient standardisé, pour reproduire des situations ou des environnements de soins, pour enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et permettre de répéter des processus, des situations cliniques ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels.

La simulation en santé s’adresse à tous les professionnels de santé et permet :

  • De former à des procédures, à des gestes ou à la prise en charge de situations.
  • D’acquérir et de réactualiser des connaissances et des compétences techniques et non techniques (travail en équipe, communication entre professionnels, etc...).
  • D’analyser ses pratiques professionnelles en faisant porter un nouveau regard sur soi-même lors du débriefing.
  • D’aborder les situations dites « à risque pour le patient » et d’améliorer la capacité à y faire face en participant à des scénarios qui peuvent être répétés.
  • De reconstituer des événements indésirables, de les comprendre lors du débriefing et de mettre en œuvre des actions d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Le déménagement du centre de simulation en santé était devenu nécessaire pour augmenter l’offre de formation et pour répondre à un besoin de formation grandissant, qui se démocratise dans les écoles des professionnels de la santé, mais également dans la parcours de formation continue des professionnels actifs.

Dans ces nouveaux locaux, la surface de formation a été triplée, permettant de disposer de 3 salles de simulation/debriefing pleine échelle, 2 salles de simulation procédurale, 6 salles de simulation numérique, un lieu de stockage de taille adaptée et de bureaux pour les formateurs. La mission de formation s’adapte aussi bien à la formation initiale (écoles paramédicales, faculté de médecine, ...) qu’à la formation continue des professionnels de santé, c’est pourquoi l’unité fonctionnelle du CHU a été installée dans les locaux de l’Université de Bourgogne.

 

Financement du centre et des formations

Le Centre de Simulation en Santé Dijon-Bourgogne est un service du CHU, c’est donc l’établissement qui finance le personnel, conjointement avec le CGFL, mais également le matériel et le mobilier pédagogique.

La formation continue des professionnels de santé est financée par les plans de formation des établissements de santé. Pour les étudiants paramédicaux, en formation initiale ou en formation continue, du Campus Paramédical du CHU de Dijon, une convention annuelle leur permet de bénéficier du Centre de Simulation. Pour les internes de médecine, c’est le CHU qui finance leur formation en simulation.

 

La fiche technique du centre

Locaux

-  1000 m²

-  3 salles de simulation pleine échelle avec débriefing

-  1 salle de TP

-  1 salle biologique

-  5 salles de simulation numérique

Equipe pédagogique

-  4 médecins formateurs

-  1 Puéricultrice formatrice

Tous diplômés en pédagogie par simulation Le centre accueille également des professionnels non formateurs en simulation et extérieurs. Ils sont accompagnés dans leur ingénierie pédagogique bien spécifique en simulation.

Equipe support

-  1 ETP de technicien biomédical

-  1 ETP responsable administrative

Bilan d’activité 2021

-  1500 apprenants

-  400 sessions

-  Spécialités : Pédiatrie, Médecine d’Urgence, Anesthésie Réanimation, Obstétrique, Echographie, Chirurgie Digestive.

-  La formation initiale : 900 étudiants

-  La formation continue : 450 personnels paramédicaux et 50 médecins.

-  Commanditaires : Université de Bourgogne, CHU Dijon à 31,2%,Campus Universitaire, CH régionaux et hors région, et quelques établissements privés.

 

Quel intérêt de la simulation en santé dans le cadre de la formation ?

L’apprentissage théorique durant les études des professionnels de santé, combiné aux stages pratiques, n’est pas suffisant pour permettre une bonne pratique des gestes techniques et du travail en équipe. Aujourd’hui, il n’est plus acceptable de s’entrainer sur un vrai patient. L’apprentissage des gestes techniques, qu’ils soient simples (pose de perfusion, intubation, massage cardiaque...) ou plus complexes (échographie, chirurgie coelioscopique, angiographie, ...) doit passer par un programme d’enseignement par la simulation grâce à des simulateurs procéduraux ou task trainers.

La simulation pleine échelle, qui reconstitue son environnement de travail, permet d’immerger l’apprenant dans un environnement réaliste. Ces mises en situations réalistes en équipe pluridisciplinaires permettent une amélioration des compétences techniques individuelles et collectives, mais également une optimisation du travail en équipe, de la communication, de l’organisation et de la prise de leader ship. Toutes ces compétences non techniques permettent une amélioration de la prise en charge des patients.

Le secret de la formation par simulation reste le débriefing par le formateur. Toutes les techniques d’enseignement par simulation bénéficient de l’expertise des formateurs et de leurs connaissances en techniques de débriefing. Ils proposent un apprentissage actif, bienveillant et adapté à leurs besoins.

Des formations relationnelles sont également réalisées afin d’optimiser la communication interprofessionnelle ou avec les patients et leur entourage. Un projet innovant a même vu le jour pour améliorer l’accès aux soins des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme par la réalisation de séances blanches d’habituation aux soin.

La totalité des apprenants témoignent d’un grand bénéfice suite à leur formation au sein du Centre de Simulation en Santé Dijon-Bourgogne. Ils décrivent une amélioration de leurs compétences techniques, mais également un sentiment de sécurité quant à leur activité professionnelle actuelle ou future. Ils se sentent plus à l’aise face à des situations complexes, d’urgence ou de gestes techniques. Les méthodes d’apprentissage basées sur le débriefing permettent d’éviter les problèmes de communication et d’organisation qui sont une cause majeure d’évènements indésirables. Des professionnels de santé formés aux gestes techniques, aux situations à risque, au travail en équipe, à la communication interprofessionnelle ou avec le patient et son entourage, permettent de proposer une offre de soin de qualité. La sécurité du patient reste la priorité.