Colloque européen : Dijon, terre exemplaire du « 0 pesticide »

L’INRAE a jeté son dévolu sur Dijon pour organiser une conférence scientifique dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne. Celle-ci portera sur les recherches afin de répondre aux objectifs du Pacte Vert européen sur la diminution des pesticides. A l’occasion de cet événement, se tiendra un grand Forum citoyen sur cette transition durable. Un Forum auquel vous pouvez participer…

Les 2 et 3 juin prochains, pas moins de 300 scientifiques ont rendez-vous à Dijon afin de prendre part à une conférence européenne intitulée « Quelles recherches pour répondre aux objectifs du Pacte Vert européen sur la diminution de l'usage des pesticides ? » L’INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l’environnement) a, en effet, choisi la capitale régionale pour cet événement organisé dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne. Ce dont se félicite Philippe Lemanceau, vice-président de Dijon métropole, délégué à la transition alimentaire, au plan alimentaire territorial, au projet TIGA et à la restauration collective : « L’INRAE aurait pu faire ce colloque n’importe où en France, y compris à Paris. Et cet Institut a fait le choix de le tenir à Dijon parce que nous avons ici une excellence académique dans le domaine de l’agro-écologie pour développer des systèmes de culture innovants avec moins de pesticides valorisant mieux la biodiversité et les interactions biotiques. Mais aussi parce que Dijon a une politique de transition alimentaire très engagée. Pour l’INRAE, Dijon est un territoire phare, modèle, de l’application et de tests grandeur nature d’un certain nombre d’innovations. Et je rappelle que le maire François Rebsamen a instauré le 0 pesticide (ndlr : l’arrêté municipal anti-glyphosate date de mars 2019). C’est ce côté exemplaire qui a fait que nous avons été retenus ».

Les conséquences sur l’alimentation

Et le « Monsieur alimentation durable » de la métropole d’ajouter : « Nous avons décidé de nous saisir de cette opportunité afin d’organiser concomitamment un grand forum citoyen sur le mieux produire pour mieux manger. Il faut que les Dijonnais puissent se rendre pleinement compte de tout ce qui se fait localement et de toutes les perspectives. Cela s’articule avec la dimension citoyenne qui est la nôtre à Dijon. Différents forums se dérouleront sur l’alimentation, l’agriculture, l’environnement et la transition alimentaire. A chaque fois, deux chercheurs feront une courte introduction et, ensuite, les citoyens présents pourront les interpeler, les questionner, apporter leur pierre à l’édifice ».

Un exemple : « En matière d’alimentation, quelles sont les conséquences d’une utilisation beaucoup plus restreinte des pesticides ? Les rendements seront peut-être plus faibles, les prix des produits plus élevés… Il faut revoir nos modes de consommation, réduire le gaspillage alimentaire, manger moins de viande, mais de meilleure qualité, locale, et plus de protéines végétales… »

Ce forum introduit par le maire et président de » Dijon métropole, François Rebsamen, ainsi que par la présidente du Centre INRAE Dijon, Nathalie Munier-Jolain, se tiendra le 2 juin à partir de 18 heures salle des Etats du palais des Ducs (1).

Rappelons que l’objectif fixé par le Pacte Vert européen est de réduire de 50 % l'utilisation et les risques des pesticides chimiques à l'horizon 2030. Les 2 et 3 juin prochains, Dijon, qui a été retenue comme Territoire d’innovation de grande ambition (TIGA) pour l’alimentation durable au niveau national, donnera cette fois-ci l’exemple à l’échelle européenne… Et vous pouvez, vous aussi, creuser le sillon de la transition durable !

Camille Gablo

  1. Pour vous inscrire au forum citoyen « Mieux produire pour mieux manger », il suffit de vous connecter sur https://sondages.inrae.fr/index.php/277996?lang=fr