Vins et gastronomie : La librairie Gibert affiche un bel appétit

A table ! Les Français consacrent en moyenne 14% de leur budget à l’alimentation. Le confinement, l’atavisme de nos compatriotes pour la bonne chair, le retour aux fourneaux -hommes et femmes confondus- sous l’impulsion des émissions télé à l’instar de « Top Chef » ont fait bondir le secteur de l’édition dédiée aux ouvrages ayant trait à la gastronomie, à l’œnologie et aux livres de recettes : « Certains grands classiques ont eu récemment droit à un relooking », explique Olivier Lévy, le directeur de la librairie Gibert Joseph de Dijon.

La collection « Simplissime » offre une gamme variée, concernant de nombreux pays. A titre d’exemple, un Simplissime vient de sortir sur l’Ukraine (1). Il y a également les intemporels, telle « la Cuillère d’argent », chez Phaidon, rééditée depuis 1950 ! Cette bible de la cuisine italienne authentique est un best seller vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde. Aujourd’hui, l’ouvrage est disponible dans une toute nouvelle édition, offrant plus de 2 000 recettes traditionnelles simples. »

La fourchette des livres de cuisine est décidément très large : « On va déguster la France », les ouvrages de François-Régis Gaudry, journaliste, auteur et critique gastronomique français rendu célèbre par son émission sur France Inter, se vendent comme des petits pains. L’achat par de nombreux foyers de robots de cuisine n’a fait que booster ce phénomène sociétal du bien-manger chez soi.

Par ricochet les achats vont crescendo, comme le précise Olivier Lévy : « Les clients se montrent friands des guides dont le but est de les familiariser aux fonctions multiples d’un Magimix, d’un Thermomix ou encore d’un Moulinex. On vit de plus en plus vite. Or ces instruments de cuisine modernes permettent de confectionner en famille un repas de A jusqu’à Z en des temps-record ! »

Les plats faits-maison ont ainsi le vent en poupe, et la librairie du 22 rue des Forges propose environ mille titres –certains superbement illustrés– au niveau de son premier étage. La saison touristique de Dijon semble bien partie : le magasin Gibert, excellemment situé à deux … bouchées du Palais des Ducs ainsi que du Musée des Beaux-arts, voit affluer toute une clientèle étrangère désireuse de concocter, de retour au pays, les plats de nos grands chefs. L’ouverture de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin va encore démultiplier l’écho de ce refrain que l’on fredonne déjà dans les rues : « Art de vivre, art de lire ! »

Marie-France Poirier

  1. Droits reversés en soutien à l’Ukraine

Best-sellers al dente

Chez Hachette, les livres des grands chefs marchent du feu de Dieu, dont « Les cuisines, leçons pas à pas », la « Boucherie » de Romain Lebœuf ou les ouvrages de Guillaume Gomez etc. Ou encore « La cuisine française » de Jean-François Piège.

Autres titres qui séduisent le public : « La cuisine à l’étranger » par Yotam Ottolenghi ou « Big Mamma » chez Marabout, et avec la parution toute récente : « La Cuccina di big Mamma ».

Quant à une autre vedette du jour, Cyril Lignac, il étend une gamme davantage grand public : chaque publication rencontre un succès fou !