Un Top village et une Top cuisine !

Qu’il y ait un « cœur gourmand » au sein de l’ancien hôpital général ne surprendra personne. Dans la Cité, ce rôle est dévolu au Village Gastronomique que l’on doit au groupe K-Rei. Et ce village pourrait devenir le rendez-vous par excellence de tous les gourmands, qu’ils soient de Dijon ou d’ailleurs. Afin que la recette rencontre le succès, une Cuisine Expérientielle, non programmée au départ du projet, devient un ingrédient supplémentaire… de premier choix !

Ce n’est autre que Guillaume Gomez, l’ancien chef des cuisines de l’Élysée nommé ambassadeur de la gastronomie française par le président Emmanuel Macron, qui coupera le ruban (bleu-blanc-rouge évidemment) du Village Gastronomique. C’est en effet ce MOF (Meilleur ouvrier de France) qui sera l’invité d’honneur du « cœur gourmand » de la Cité, comme se plaisent à le qualifier les principaux acteurs de ce projet d’envergure. Ainsi, jusque-là, Dijon possédait un « ventre gourmand », avec ses Halles historiques que l’on ne présente plus, et, dorénavant, dans notre ville bat « un « cœur gourmand… » Sur le site de l’ancien hôpital général, vous nous direz, il y a une certaine logique…

Une chose est sûre, durant le week-end inaugural, ce Village Gastronomique, regroupant des boutiques de « ce que la France culinaire fait de mieux », met les petits plats dans les grands. Sous sa canopée dessinée par l’architecte Anthony Béchu – une autre signature de la Cité, à l’instar de son canon de lumière –, l’allée centrale revêtira les atours de véritable festival gastronomique. En partenariat avec le Comité gastronomie et promotion des produits régionaux de Bourgogne-Franche-Comté (GPPR), chacune des neuf boutiques présentera en extérieur un comptoir découverte pour partager, déguster ou acheter une sélection de produits du terroir français. Des producteurs et artisans seront ainsi présents pour échanger avec le public, raconter leur savoir-faire et faire déguster leurs produits d’exception. Pas moins de cinq MOF seront de la fête : Nicolas Bernardé, pâtissier-confiseur, Olivier Menard, pâtissier, Emmanuel Ryon, glacier et champion du monde de pâtisserie et l’inénarrable Vincent, torréfacteur passionnant de Marnay, en Haute-Saône. Et bien d’autres surprises vous attendent…

Les grandes familles

C’est au groupe d’investissement K-Rei et à son président William Krief que l’on doit ce Village pas comme les autres et le choix des producteurs et artisans qui y ont pignon sur rue avec différentes boutiques à thème : L’Écaille, La Planche, Le Dressoir, la Gloriette, Le Charreton, le Manège à Moutarde, le Billot, le Moulin et la Librairie Gourmande.

Après une sélection des plus fines, ce garde-manger unique est désormais à votre disposition : viandes AOP, fromages fermiers, fruits et légumes de saison issus de vergers et de maraîchers français, chocolats et pâtisseries, produits artisanaux du Collège culinaire de France… et la liste est loin d’être exhaustive. Faisant la part belle au terroir bourguignon et valorisant ses filières locales, il s’étend sur pas moins de 5 000 m2 et met en scène une vingtaine de métiers artisanaux. Les grandes familles, à l’instar de la fromagerie Lincet et de son dernier époisses au lait cru, ou encore la moutarderie Fallot qui rayonne depuis 1840, sont présents. Pour ne citer qu’eux…

Si vous êtes gastronome ou amateur de bonne chère, vous trouverez dans ce lieu votre bonheur. Et l’accès à ce site, ouvert tous les jours de la semaine, à l’instar de celui des restaurants ou des cinémas, sera toujours bien évidemment gratuit.

Non prévue à l’origine mais développée également par le groupe K-Rey, qui s’est notamment rendu compte qu’un tel dispositif avait particulièrement fait défaut à la Cité de la Gastronomie Lyonnaise – qui a, durant le Covid, subi les affres d’un faux départ –, la Cuisine Expérientielle ne manquera pas de « faire son show » au sein de ce Village Gastronomique.

Premier gagnant de Top Chef

Une « Top Cuisine », comme l’ont d’ores et déjà qualifiée certains, en référence à l’émission Top Chef dont les émules ne se comptent plus… D’ailleurs, c’est à Romain Tischenko, premier gagnant de Top Chef, installé dans la région depuis peu, qu’a été confiée la direction culinaire de cet établissement dont l’équipe revisitera des recettes en direct et les racontera au public. Ne doutons pas que, parmi celles-ci, figurera en bonne place la célèbre recette du poulet Gaston Gérard, du nom de l’ancien maire de Dijon, concoctée par sa femme alors qu’ils recevaient à dîner le célèbre chroniqueur culinaire, Curnonsky, qualifié comme « le prince des gastronomes » entre les deux guerres.

A la fois « cantine et bistrot du Village », organisant chaque dimanche un déjeuner-spectacle sur son toit terrasse à destination des familles, cette Cuisine Expérientielle accueillera également des chefs invités pour des démonstrations, des masterclass, des ateliers de cuisine, de pâtisserie ou de mixologie…

Ainsi les jeudis soir, les fourneaux de la cuisine seront-ils confiés à des invités pour des soirées thématiques insolites. Des « revisites » de menus historiques en partenariat avec le Fonds Gourmand de la bibliothèque patrimoniale de Dijon sont d’ores et déjà programmées. Elle sera également un lieu de vie pédagogique puisque l’école Ferrandi, en voisine, y tiendra son restaurant d’application lors de dîners éphémères. Le lundi matin, elle invitera des groupes scolaires à des démonstrations et des petits ateliers culinaires.

Les circuits courts étant inscrits dans son ADN, les produits qui y seront magnifiés proviendront naturellement, vous vous en douter, des boutiques du Village. Ne doutons pas que cette Cuisine pas comme les autres – il faudra désormais se familiariser à Dijon comme ailleurs avec le terme barbare expérientiel ! – séduira les gourmands. Qu’ils soient d’ici ou du monde entier…

Camille Gablo