Dîner de charité du CGFL

C'est devenu une évidence depuis quelques années : CGFL n'est plus seulement un sigle. C'est devenu une marque synonyme d'excellence en terme de qualité de soins, de recherche, de techniques de pointe, de dépistage... et d'humanisme. Une valeur chère à son directeur général, le professeur Charles Coutant qui ne cesse de marteler que « la qualité de vie doit être le fil conducteur ».

Les classements nationaux des établissements hospitaliers qu'on peut lire ici ou là nous éclairent sur la dimension qu'a prise désormais le CGFL. Le magazine Le Point, en septembre dernier, a classé le Centre Georges-François Leclerc premier établissement en région Bourgogne – Franche-Comté pour la chirurgie des cancers du sein, de l'ovaire et des sarcomes et tumeurs des tissus mous.

Aussi le dîner de charité organisé le 30 mars dernier au Palais des Congrès de Dijon a permis de mettre une belle lumière sur l'ensemble des équipes, que ce soit les médecins, les soignants, les chercheurs... Tous les personnels qui, tous les jours, s'investissent pour prendre en charge au mieux les patients. Pas surprenant donc que 320 personnes aient tenu à apporter un soutien amical et financier à cet établissement qui avait placé le dépassement de soi comme fil rouge de cette soirée. Un dépassement de soi illustré pour la circonstance par trois marraines et un parrain. Aurélie Gonnet qui a effectué Dijon-Pékin sur son vélo pour collecter des fonds pour le CGFL après le décès de sa maman, emportée par un cancer du poumon. Annick et Samir Loudrhiri, les parents de Bertrand-Kamal, ce jeune homme de 30 ans qui s'est révélé dans l'émission Koh-Lanta et dont la disparition a ému la France entière. Aujourd'hui, Annick et Samir consacrent toute leur énergie à trouver des fonds pour la fondation Bertand-Kamal créée pour développer la recherche sur le cancer du pancréas. Un moment particulièrement fort pour toute l'assistance émue de revoir sur grand écran le sourire combatif du jeune aventurier. Dernière marraine, Alexia Laroche-Joubert, animatrice, productrice de télévision. La PDG d'Adventure Lines Productions, à l'origine de Koh Lanta, n'oubliera jamais le sens du dépassement de soi de Bertrand-Kamal. C'est pour cette raison qu'elle soutient sans réserve l'action de ses parents.