Un nouvel écrin pour Jaguar – Land Rover

Tout vient à point à qui sait attendre... On connait tous ce proverbe qui trouve son origine dans l'œuvre du poète français Clément Marot. A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes. A savoir attendre, il y a tout à gagner... Et c'est bien ce que se disent aujourd'hui Valérie et Pierre Nudant qui ont surmonté, contraints et forcés, les affres de la pandémie pour présenter, après une année de travaux, une concession Jaguar – Land Rover dans un véritable écrin qui cadre parfaitement avec le prestige de ces deux grandes marques automobiles.

Et l'histoire ne manquera pas de retenir que la fin de cet aménagement correspond à un anniversaire : les 100 ans de la fondation de Jaguar à Blackpool, en Angleterre, par un certain William Lyons.

Mais si on parle d'anniversaire, Valérie et Pierre Nudant préfèrent en mettre un autre en perspective. Les 100 ans de l'entreprise qui seront fêtés en 2026. « Cet événement nous tient évidemment à coeur » souligne Pierre Nudant. « Nous y pensons déjà car nous souhaitons en faire un grand moment ». C'est en effet en 1926 que tout a commencé à l'initiative du grand-père paternel. Les Dijonnais les plus anciens n'ont pas oublié le garage de la rue du Transval, à Dijon, à proximité de la caserne des pompiers. Jean-Marc Nudant a géré l'affaire jusqu'en 1998 avec tout le sérieux qu'on lui connaissait. Son épouse Danièle, elle, a pris sa retraite en 2001. La suite de cette histoire familiale, ce sont les enfants, Valérie et Pierre, qui l'écrivent de bien belle façon.

Aujourd'hui, Nudant Automobiles emploie 40 salariés et déploie son activité depuis 2005 sur un terrain à Chenôve de 15 600 m2 sur lequel un bâtiment d'un peu plus 4 000 m2 a été construit dont 1 200 m2 de show room. Dernier, et tout récent, événement en date, la fin des travaux de l'espace Jaguar – Land Rover. « Ces travaux font suite aux cahiers des charges des constructeurs que nous représentons » explique Pierre Nudant. Ils ont été amorcés en 2016-2017 pour Alfa Roméo, se sont poursuivis en 2018 pour Volvo. « On voulait terminer la mise aux normes en nous inscrivant dans le projet Arche de Jaguar – Land Rover où toutes les concessions dans le monde affichent la même représentation. Le début des travaux avait été programmé en mars 2020 mais la pandémie les a bloqués. Ils n'ont débuté qu'en février 2021 avec l'apparition quasi immédiate d'un problème qu'on rencontre dans la plupart des activités : l'approvisionnement et l'acheminement des différents matériaux. Il aura donc fallu presque un an pour les faire aboutir ».

Mais quand on voit le résultat, on pouvait bien attendre quelques mois de plus, tellement il est abouti. Tout a été refait des sols au plafond en passant par les façades, l'électricité, la climatisation et la mise en place des bornes de recharge électrique en 22 kW et, très prochainement, avant la fin du premier semestre, d'un super chargeur qui prend en compte l'évolution de la technologie automobile qui intègre cette notion du 100 % électrique. « Pour autant, la disparition des moteurs thermiques n'est pas forcément inéluctable » poursuit Pierre Nudant. « Le jusqu'au boutisme électrique n'est pas forcément une bonne chose. Mais en l'état, c'est une situation qui nous dépasse et nous sommes bien loin d'avoir les clés du problème ».

Cette dernière phase de travaux réalisés exclusivement par des entreprises locales, aura coûté un million d'euros. Une belle somme pour un beau bijou... Ce n'est pas tous les jours qu'on a 100 ans.

J-L. P

 

Nudant Automobiles

1ter Rue Antoine Becquerel. 21300 Chenôve