e-Carte Avantages Jeunes : « Un rôle d’utilité sociale »

Si vous avez moins de 30 ans, lisez la suite… Vous pouvez bénéficier de nombreuses réductions et gratuités (3 200) dans de multiples domaines grâce à la e-Carte Avantages Jeunes. Une édition métropolitaine vient même de voir le jour… Le tout nouveau président du CRIJ (Centre régional d’information jeunesse Bourgogne-Franche-Comté), Willy Bourgeois, nous en dit plus.

Dijon l’Hebdo : Pouvez-vous nous rappeler, en quelques mots, l’objectif principal de cette carte pas comme les autres ?

Willy Bourgeois : « Ce dispositif existe pour tous les moins de 30 ans depuis 1994 en Franche-Comté et depuis 3 ans en Bourgogne. Cette carte, valable du 1er septembre 2021 au 31 août 2022, est vendue 8 €. C’est un outil formidable ! Historiquement, ce dispositif permet une émancipation des jeunes dans les domaines de la culture, des loisirs et des sports, avec des remises et des gratuités dans les musées, les festivals, les concerts. Il permet également de nombreuses découvertes sportives, dans toutes les infrastructures de Bourgogne Franche-Comté mais également en plein air, la pratique de loisirs… Aujourd’hui – et cela s’est accéléré avec la crise sanitaire où l’on a vu que les jeunes étaient les premiers à souffrir –, cette carte remplit un véritable rôle d’utilité sociale. Elle comprend en effet 3 200 réductions ou gratuités à l’échelle de la région avec 2 000 partenaires avantages. Elle est utile aux jeunes dans leur vie quotidienne. Cela va de l’habillement aux restaurants en passant par les commerces de bouche, la restauration rapide… »

DLH : Vous avez également œuvré à rendre cette carte encore plus accessible…

W. B : « C’est la volonté de la présidente de région qui impulse cette politique pour la jeunesse, mise en œuvre par le CRIJ : faire en sorte de trouver le plus facilement possible cette carte. En plus des réseaux info jeunes, des offices de tourisme… un partenariat privé a vu le jour avec la Banque populaire qui a mis à disposition ses agences pour toucher le public jeune. Et qui la rend gratuite si vous ouvrez un livret jeune. Des communes peuvent aussi les acquérir pour leurs jeunes. Nous sommes la région qui a été la plus innovante en matière de politique publique avec cette Carte Avantages Jeunes et nous avons aussi trouvé un moyen d’accessibilité à la carte par l’intermédiaire du Pass Culture lancé par le gouvernement. Cela permet de démultiplier les avantages. Nous avons réussi à faire des éditions territorialisées dans l’Yonne, en Saône-et-Loire, dans la Nièvre. Et la nouveauté réside dans cette e-Carte Avantages Jeunes Dijon métropole, largement soutenue par le Conseil régional et la Ville de Dijon ».

DLH : Pouvez-vous nous en dire plus sur l’édition métropolitaine de cette carte ?

W. B : « Celle-ci comprend plus de 400 avantages obtenus auprès de plus 250 partenaires. Je salue les équipes du CRIJ parce que cela leur demande beaucoup d’énergie. Cette édition territorialisée permet d’avoir des carnets plus visibles à l’échelle de proximité, répondant encore davantage à l’utilité sociale. Les avantages dépassent les frontières de la métropole et s’étendent sur l’ensemble de la Côte-d’Or. Je rappelle aussi que son rayonnement reste régional ».

DLH : Pourquoi, à l’heure du tout numérique, avoir conservé la version classique ?

W. B : « L’autre particularité réside dans le fait que cette carte existe en deux versions : classique avec les livrets, les coupons détachables, et numérique, via smartphone, très facile d’utilisation et qui illustre le fait que nous collons à l’évolution de la société. Mais tout le monde ne dispose pas d’un smartphone ou de connexion Internet. Grâce à ces deux supports, nous pouvons toucher tous les publics. L’année dernière, en pleine année Covid, cette carte a profité à 100 000 jeunes de Bourgogne Franche-Comté ! »

Propos recueillis par Camille Gablo

Plus d’information sur le site www.avantagesjeunes.com