Noémie Suisse : « Une licence Humanités pour une génération engagée »

Le Centre universitaire catholique de Bourgogne (CUCDB) s’est s’imposé à Dijon comme un établissement-référence pour mettre sur la voie de l’emploi les étudiants. Véritable structure à taille humaine (350 étudiants), associée avec l’Université catholique de Lyon, ce Centre dirigé par Philippe Richard a su innover pour adapter ses enseignements aux enjeux actuels. A l’instar du DIIAGE qui prépare au Diplôme expert en système informatique, le CUCDB dispense depuis cette année une licence Humanités qui ouvre de nombreuses perspectives. La directrice de cette licence, Noémie Suisse, nous explique…

Dijon l’Hebdo : Pouvez-vous nous en dire plus sur cette nouvelle licence ?

Noémie Suisse : « C’est une licence polyvalente, pluridisciplinaire en Sciences humaines et sociales qui permet d’avoir une formation complète dans les grands domaines des sciences de l’homme : droit, science politique, histoire… L’idée est de pouvoir donner aux étudiants une solide culture générale ainsi que des outils méthodologiques pour pouvoir progressivement se spécialiser ».

DLH : En quoi cette licence sort-elle des sentiers battus de l’enseignement traditionnel ?

N. S : « Notre objectif est de permettre aux étudiants de s’interroger sur la société contemporaine, de leur donner des clefs d’analyse afin de décrypter le monde d’aujourd’hui. Cette licence peut déboucher sur les masters des Sciences Humaines mais est également idéale pour préparer les concours exigeant une grande culture générale : Sciences-Po, écoles de commerce, écoles de journalisme… Cela permet d’appréhender un même objet à travers ces différentes sciences en ne se cloisonnant pas à une discipline. Car l’un des torts du système éducatif français est de contraindre l’élève de 18 ans à choisir précocement et à s’engager dans une voie dont il n’est pas sûr qu’elle lui correspondra ou qu’il y trouvera du sens. Si bien que le taux d’échec dans le système universitaire est d’à peu près un sur deux Et nous accompagnons chacun grâce au dispositif du tutorat qui, concrètement, se traduit par un enseignant pour quatre étudiants ».

DLH : En quoi celle-ci permet-elle de mettre vos étudiants dans la Lumière, selon le maître-mot du CUCDB ?

N. S : « A la lecture des dossiers Parcoursup, on s’aperçoit du souhait des jeunes à donner du sens à leurs études. C’est une génération véritablement engagée – pour la planète, pour des causes qui lui sont chères – et cette Licence leur permet de construire un projet professionnel en phase avec leurs valeurs. Nous proposons ainsi des enseignements sur le développement durable, l’économie sociale et solidaire, les Droits de l’Homme… Et nous les retrouverons dans la Licence de Sciences de l’Education - Parcours professeur des écoles que nous ouvrons à la rentrée prochaine. Avec le master, celle-ci permettra de se préparer pleinement sur 5 ans au concours et à l’exercice du métier de professeur des écoles ».

Propos recueillis par Camille Gablo

Michel Girard : « Des synergies avec les entreprises »

Michel Girard nous en dit plus sur le Département d’ingénierie informatique appliquée : « Le DIIAGE, qui forme des ingénieurs réseaux et développement, est une formation à destination des Bac + 2 informatique (BTS SIO , BTS et DUT) qui se déroule en alternance, en apprentissage, sur 3 ans. Notre différence réside dans le fait que cette formation s’adapte en permanence aux évolutions des métiers et notre pédagogie se déroule par projet. Cela signifie que nos étudiants, par promotion de 30 environ, sont mis en situation avec des contextes professionnels et formés sur des technologies, des outils, des méthodes proches des usages des entreprises. Ces projets sont encadrés par des experts techniques, des coachs agiles, des spécialistes en communication. Nous développons de véritables synergies avec les entreprises. Nous travaillons ainsi avec des entreprises de services du numérique (ESN) implantées jusqu’à Grenoble, Lyon ou Paris, qui peuvent à la fois tester les étudiants mais aussi voir comment leurs besoins technologiques peuvent être inclus dans notre formation. Notre enseignement étant basé sur les compétences, nous avons un mode d’évaluation différent. Les étudiants sont ainsi évalués en termes d’évolution de la maitrise des compétences. Cela permet une véritable progression tout au long du cycle de formation qui aboutit au titre d’Expert en système informatique de niveau bac + 5 ».

CUCDB

69 avenue Aristide-Briand, 21000 Dijon

Tél. 03.80.73.45.90.

https://cucdb.fr

Facebook : Licence Humanités - CUCDB

Instagram : @scienceshumaines.cucdb