Lycée Eugène-Guillaume : destination incontournable vers l’emploi

Au cœur de la Metal Valley, le lycée Eugène-Guillaume de Montbard n’est pas un établissement comme les autres. Pour preuve, ses apprenants sont originaires de tout le Grand Est de la France. Il faut dire qu’il dispense des formations uniques dans l’Hexagone et répond pleinement aux nouvelles demandes du marché de l’emploi.

Si nous devions lui attribuer une note, elle serait particulièrement élevée. Nous pourrions même aller jusqu’à lui accorder les félicitations du jury. Et cela serait mérité : alors que la plupart des établissements implantés en zone rurale connaissent des baisses de leurs effectifs, le lycée professionnel Eugène-Guillaume de Montbard a, a contrario, considérablement augmenté ses troupes, atteignant aujourd’hui 250 apprenants au total : 185 lycéens, 26 apprentis, le reste étant composé des adultes. Si bien qu’en 10 ans, ce nombre a progressé de pas moins de 100 apprenants. Aussi son slogan est-il particulièrement adapté : « Un autre regard vers l’avenir ! »

Cet établissement dirigé le proviseur Philippe Arnould est composé de trois piliers importants qui représentent de véritables fondations pour que les apprenants puissent se construire un avenir solide.
C’est ainsi le seul dans l’Académie à proposer des diplômes dans l’univers de la maroquinerie, un secteur en progression constante depuis plusieurs années qui s’est imposé comme l’un des composants majeurs de l’industrie du luxe français : CAP Maroquinerieen apprentissage uniquementet un Bac professionnel Métiers du Cuir option Maroquinerieen formation initiale (lycéen), en apprentissage ou en formation pour adulte.

Autre unicité, et là ce n’est plus à l’échelle de l’Académie mais bien plus largement, puisqu’il est cette fois-ci le seul à l’échelle nationale à dispenser la formation post-bac « Technicien de maintenance et de conduite de centrales photovoltaïques ». Se déroulant sur un an (18 semaines en centre de formation et 18 semaines sur site de production), ce cursus s’adresse à celles et ceux qui sont titulaires d’un diplôme de niveau IV dans le domaine des énergies : bac professionnel MELEC ou MEI, BP Electricien ou bac technologique STI2D option énergétique. Avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte et l’ambition affichée de la France de porter la part des énergies renouvelables à 32% d’ici 2030, cette formation est évidemment dans… l’air du temps, pour reprendre une expression environnementale par excellence.

Ajoutons à cela, une deuxième formation post-bac, la mention complémentaire « Agent de Contrôle Non Destructif ». Des agents très recherchés dans le monde industriel, puisque ce sont eux qui garantissent la pérennité des ouvrages. Que ce soit dans les centrales électriques, la pétrochimie, les constructions aéronautiques, navales et automobile, le nucléaire, le bâtiment, les travaux publicsPour y accéder, il est nécessaire d’être titulaire d’un bac technologique ou professionnel du secteur industriel ou bien de justifier de 3 ans d’expérience professionnelle. Là aussi, cette formation répond à une demande particulièrement forte puisque ce secteur d’activité est en forte tension.
Entretenant des relations privilégiées avec les entreprises de la métallurgie de Montbard et alentours, le lycée Eugène-Guillaume et son équipe pédagogique des plus investies savent ainsi répondre au plus près aux attentes de ses partenaires de la Métal Valley. Et, dans le même temps, offrir à ses apprenants des voies privilégiées vers l’insertion professionnelle. Avec un internat de 86 places mais aussi des logements spécifiques pour celles et ceux qui suivent les formations post-bac, cet établissement s’apparente à une destination désormais incontournablevers l’emploi !

Camille Gablo

Lycée Professionnel Eugène-Guillaume

https://lyc-eguillaume-montbard.eclat-bfc.fr
12 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny

21500 Montbard
Tél. 03.80.92.01.00.

Facebook : Lycée de Montbard - LP Eugène Guillaume