LA LETTRE DE JOSEPH KRESSEL

Bonjour Mère Je vous écrie pour vous dire comment je vai bien, je manges come quatre. Cause que l'application Stop-Con-Vide ne marchent pas bien, cause que les gens l'utilise pas de peure d'être tracer come terrorisme, l'ARS du coing nous a fait distribuée des crécelles quand qu'on va dans des lieues publique. Sa fait un potin du diable dans les rues. Le président des riches a die que nous sommes en guerre, du coup j'ai reprise ma chanson : « Amish entends-tu le vole noir du Covid sur la plaine... »

La Pompilie qui gère un grand barnum, à interdite les fauves dans les cirques. Y en Amar ! Va falloire que je cache mon Lion sinon les écolos finirons par l'avoire. Je voudrai pas qu'ils l'envoi dans une boucherie avec des hachoire pakistanés. Ma voisinne a un u-sky dans son T2 au cinquième étage mais ont lui dit rien à cause du balcon. Et pour la crise sur le gâteau, y vont interdire (c'est un mot ecolo, peut-être le seule que ces fachos connassent) la pub sur Nutella. Pourvu qui s'en prenne pas au beurre, on seraie priver de Maria Schneider ! On va bientôt achetée des bagnoles au poids, c'est supère pour les princesses qui en ont un petit. Dans la foulée, y veule privatiser les nationales, c'est come un oxymore, faudra beaucoup de vermifuge pour si fair : vivement qui revienne à l'octroi pour con puisse passer sur les ponts avant qui s'effondrent come à Mirepoids-sur-Tarte. C'est bien des Amish car come die l'autre, quand ya de la Gênes ya pas de plaisire.

A propos d’animaux, je vai m’achetée un clébar pour qu’il me fasse une dérogue à poulets. Je prendrai un Danoi, pas cause qu’à Copenhague ils ont déterrée 400000 visons coronavidés qui trempaie dans la nappe fréatic, mais cause que pendant le couvre-feue j’ai les chocottes tout seul dans la rue sans les loubar.

Je vous quitte sans tambour ni trompette, Mère, et je sui bien conten que vous puissez gardee vos fourrurs en vison vérytable cause qu’une veste en écailles de pangolin s’est pas bon pour votre scoliose.

Alceste