Centre universitaire catholique de Bourgogne : Les voies de l’emploi ne sont plus impénétrables !

Le Centre universitaire catholique de Bourgogne propose depuis lannée dernière deux nouvelles licences en sciences humaines et sociales. Lintitulé de lune illustre parfaitement le projet de cet établissement pas comme les autres : « Humanités ». Cette structure à taille humaine permet un accompagnement au plus près de tous ses étudiants afin de les mettre sur la voie de la lumièreet de lemploi. Avec des formations innovantes conjuguant humanisme et sciences !

Sa devise nest autre autre qu’« œuvrer dans la Lumière ». Cest dire à quel point les formations dispensées se veulent éclairantes. Nous voulons bien évidemment parler du Centre universitaire catholique de Bourgogne, le CUCDB qui met, depuis 1993 à Dijon, les étudiants sur les voies du savoir. Grâce à ce centre, associé, rappelons-le, à lUniversité catholique de Lyon, les voies de lemploi ne sont pas impénétrables !
Et, pour cause, au sein de cette structure à taille humaine, qui rayonne avenue Aristide-Briand, tous les étudiants disposent dun tuteur. Un point capital sur lequel insiste le directeur général Philippe Richard : « Nous connaissons tous nos étudiants et les accompagnons au plus près dans leur formation. Cela nous permet notamment de faire de la remédiation dans dexcellentes conditions. Ce que dautres structures, de taille plus importante, ne peuvent pas réaliser ».
Ce centre a su aussi innover afin daboutir à un véritable continuum du bac au master. Il propose, en effet, depuis lannée dernière deux nouvelles licences en sciences humaines et sociales : la licence Humanités, organisée autour de la philosophie, des lettres, de lhistoire et des langues. Celle-ci représente une véritable ouverture sur les défis du monde contemporain et permet aux étudiants, dès la première année, une découverte de la vie professionnelle par l'intermédiaire de rencontres et de stages.


Une véritable expertise

La nouvelle licence Sciences de lEducation garantit, quant à elle, une solide culture générale mais aussi des compétences en méthodes de travail et en communication, indispensables au métier de professeur des écoles. Et les étudiants peuvent poursuivre avec le Master des métiers de lenseignement, de l’éducation et de la formation, afin de préparer le concours de recrutement de lenseignement. Citons également, pour ne pas être trop long mais pour illustrer lexpertise de ce centre, le DIIAGE (Diplôme expert en système informatique) formant des ingénieurs réseaux mais aussi des ingénieurs développement. Un diplôme répondant parfaitement aux demandes technologiques et numériques des entreprises qui, depuis la loi « Avenir professionnel » de 2018 peut être préparé par la voie de lapprentissage.

350 étudiants suivent les formations du CUCDB où la pédagogie se conjugue, vous vous en doutez, avec lhumanisme : « Nous développons un mode denseignement en ayant à cœur le respect de chacun dans la logique dEmmanuel Mounier (ndlr : le philosophe catholique français fondateur, notamment, de la revue Esprit). Nous faisons tout pour que les conditions dapprentissage soient optimales », développe également le directeur, tout en précisant que « les enseignants sont entièrement dévoués à la cause ».

Camille Gablo