Tous Martiens ?

Et si nous venions tous de Mars ? Et si nous étions tous des Martiens ? Un scénario de plus en plus pris au sérieux par les scientifiques, ces exobiologistes qui veulent vérifier si la vie n'aurait pas été transportée à travers le système solaire il y a 4 milliards d'années par des météorites martiennes, sous forme de bactéries.

De cette vie que reste-t-il et sous quelle forme ? Comment la chercher ? C'est le but de l'exobiologie.

Une science fascinante qui pose des questions passionnantes sur nos origines loin des plaisantes formules à la Tim Burton qui dans « Mars Attacks », sorti en 1996, attribue à un jeune américain le mérite d'avoir compris que le point faible des Martiens hostiles était leur allergie au chant « Indian Love Call » interprété par Slim Whitman.

Et si nous détections, par ailleurs, ces traces de vie grâce au rover Perseverance actuellement en route vers la planète rouge à une vitesse de 85 000 km/ heure et qui se posera le 18 février prochain dans le cratère Jezero, un lieu idéal pour la recherche de traces de vie fossile puisqu'on y trouve les marques d'un vieux delta débouchant sur un ancien lac.

Dans un passionnant et stimulant essai intitulé « Mars, notre passé et notre avenir », le directeur de recherche honoraire au centre de biophysique moléculaire du CNRS à Orléans, André Brack, explore tous les aspects d'un extraordinaire défi technologique et humain qui n'a jamais été autant d'actualité avec les différents programmes d'exploration de Mars dont les fruits - des échantillons de roches - seront rapportés sur Terre dans 10 ans lors de prochaines missions.

L'idée que la vie terrestre pourrait avoir une origine spatiale est apparue dès le Ve siècle avant notre ère quand le philosophe et astronome Anaxagore de Clazomènes estima que « chaque parcelle de l'univers contenait des traces de vie et pouvait ensemencer les planètes ». L'hypothèse, contestée par Aristote, tomba dans l'oubli durant 2400 ans. L'enjeu des recherches conduites depuis lors est majeur car, comme l'indique André Brack dans l'épilogue de son ouvrage, « la découverte de la première vie extraterrestre sera déterminante car elle sortira la vie terrestre de sa solitude cosmique ».

Un autre programme se dessine en parallèle sous la pression d'acteurs privés : envoyer un jour des hommes sur la planète Mars. Défi colossal, déjà en préparation, que cette ambition spatiale sans précédent dont l'astrophysicien Francis Rocard nous présente un tour d'horizon aussi fascinant que documentée dans son ouvrage « Dernières nouvelles de Mars ».

Pierre P. Suter 

André Brack

« Mars , notre passé et notre avenir »

Editions Humensciences

Francis Rocard 

« Dernières nouvelles de Mars »

Editions Flammarion