Une belle opportunité d’évoquer le centre Georges-François Leclerc

Un Club et une affluence des grands soirs pour Bourgogne Opportunités, le 25 avril dernier dans les salons de l’Hôtel Mercure à Dijon. Sous la houlette de Patrice Tapie et de Maître Patricia Treffot, présidente de l’association, c’est le Directeur Général du Centre Georges François Leclerc, le Professeur Charles Coutant, qui est venu présenter et valoriser l’action de son institution.

Devant un parterre de 80 personnes attentives et captivées par ses propos, l’invité d’honneur, avec toute la foi et la conviction qui le caractérisent, a passé en revue les problématiques actuelles de santé, et les éléments de sa stratégie en matière de recherche et de ressources humaines.

La politique d’investissement du Centre Georges-François Leclerc s’exprime en l’instant par un budget de 35 millions d’euros, dédiés à la construction d’un nouveau bâtiment de 6 000 mètres carrés, et de 36 chambres. Six à huit chambres-appartements destinés à accueillir, dans les meilleures conditions, les familles des patients sont aussi programmées. Tout comme un pôle autour des soins support visant à regrouper sur un même lieu l’ensemble des spécialités… Les travaux devraient débuter à l’automne. Une politique ambitieuse, empreinte d’humanisme et de volonté d’équité au niveau de la prise en charge des patients, et de l’administration des soins prodigués.

Face à un large public composé de chefs d’entreprises, de professionnels de santé, de professions libérales, de quelques élus, et de simples citoyens, le Professeur Coutant a fait parler son coeur, et s’est félicité de l’engagement et de la compétence de ses équipes. L’assemblée présente, lui renvoyant en écho, à travers d’innombrables questions, tout son intérêt pour le thème proposé : « Humanisme et Prise en charge des Patients ».

Une preuve de plus, pour Patrice Tapie, que « la mise en relation entre les êtres, qu’elle soit d’ordre professionnel ou informatif, est indispensable dans notre société actuelle. Qu’elle cimente les rapports humains. »

Le prochain Club Bourgogne Opportunités aura lieu à la rentrée. Un rendez-vous que nous ne manquerons pas d'annoncer dans nos colonnes.

Pierre Solainjeu

 

Le CGFL en chiffres

Le Centre Georges-François Leclerc compte 835 salariés – dont 128 médecins et 85 personnes dédiées à la recherche –, un nombre qui a doublé sur ces 10 dernières années. Et il a accueilli 22 729 patients en 2018, dont 6 494 nouveaux. Son budget 2018 était de 95 M€ (dont 10 M€ consacrés à la recherche), alors qu’il n’était que de 74 M€ cinq ans plus tôt). Il fut le 3e centre français à proposer un TEP-TDM numérique (cela permet d’obtenir des images plus précises tout en garantissant davantage de sécurité ainsi qu’un meilleur confort au patient)