Dîner de charité du CGFL : Emotion, humanisme et sourires

Le Centre Georges-François Leclerc (CGFL) a organisé pour la sixième année consécutive un Dîner de Charité, afin de sensibiliser les entreprises locales et les particuliers à une même cause : la lutte contre le cancer. « Notre raison d’être… Ensemble » était le thème retenu cette année pour cette soirée organisée au Palais des Congrès de Dijon. Et 6 420 €  ont été recueillis dans le cadre d’une tombola...

Le Centre Georges-François Leclerc (CGFL) est l’unique établissement de santé entièrement dédié à la cancérologie pour la région Bourgogne-Franche-Comté. Il se démarque par son très haut niveau d’expertise dans sa triple mission de soins, de recherche et d’enseignement.

Établissement humain, avec une approche centrée sur le patient, il propose une médecine personnalisée fondée sur la pluridisciplinarité. Les équipes du CGFL œuvrent pour faire progresser la recherche contre le cancer, proposer des soins toujours plus innovants. Ils visent aussi à améliorer la qualité de vie des 22 500 patients (en provenance de toute la région BFC), accueillis chaque année. Ils sont « Notre raison d'être... » précise le professeur Charles Coutant, directeur général du CGFL.

Les progrès considérables de ces dernières années quant à la compréhension de la maladie cancéreuse accompagnent le développement d’une médecine « personnalisée », qui repose sur l’administration d’un traitement « sur-mesure », à chaque patient. Cette médecine de précision s’applique à tous les stades de la maladie (diagnostic, traitement, surveillance), et requiert des équipes médicales expertes, ainsi que l’accès à des équipements d’imagerie de dernière génération.

Au quotidien, les équipes de médecins & chercheurs du CGFL œuvrent pour couvrir tous les champs, de la recherche fondamentale (de laboratoire) à la recherche appliquée à l’essai thérapeutique en oncologie. Labellisé Centre de Recherche Clinique par le Ministère de la Santé, le CGFL a atteint, en 2017, un taux record de 26% de patients inclus dans une étude biomédicale. En d’autres termes, un patient sur quatre soigné au CGFL a accès aux dernières innovations thérapeutiques. Ce qui le hisse au 3ème rang des Centres de Lutte Contre le Cancer français.

Cette soirée a été l'occasion de mettre les projecteurs sur les projets "EXOMA" et "FMISO" développent des recherches sur le profil génétique et sur l'imagerie moléculaire des tumeurs pour une personnalisation toujours plus poussée des traitements en oncologie médicale et radiothérapique.