Groupe Colysé-Notre Dame : « grandir ensemble »

L’Enseignement reste au cœur des préoccupations de notre société. Les classes préparatoires aux grandes écoles, qu’il s’agisse du secteur privé ou de celui du secteur public, sont des atouts de taille pour les jeunes générations. Très justement, l’initiative des deux Groupes Colysé-Notre-Dame et Saint-Joseph, concerne les futurs bacheliers - désireux de s’inscrire en classes prépa aux grandes écoles.

Le Groupe Colysé -Notre-Dame, justement… Il dresse sa silhouette aux numéros 95 et 97 de la rue de Talant. Il a choisi pour ses 2 200 élèves ou lycéens la devise suivante : « Grandir ensemble ». Il comprend écoles maternelle et primaire, un collège, un lycée, ainsi que la classe Prépa/l’ESEO proposant un cycle préparatoire d’études supérieures d’ingénieurs en filière scientifique (1). Pas étonnant que la renommée de Colysé-Notre Dame dépasse les frontières de Bourgogne, et s'étende en région Ile-de-France, et jusqu'à Lausanne ou Genève ! « Les Suisses considèrent le bac français comme un atout », explique Jean de Matos, adjoint du directeur du groupe, Laurent Bonzom. Pour la deuxième année consécutive, ces deux responsables ont renouvellé leur association avec Saint-Joseph, « afin de proposer aux élèves de Terminale (S.ES.L, STI2D) trois préparations d’accompagnement aux études supérieures. Il s’agit de modules de 70 heures de cours supplémentaires répartis les mercredis et durant les vacances scolaires – et ce, en complémentarité avec le cursus normal.»

Cette année, 90 élèves adhèrent au système. Soit 30 par module. De telles conditions permettent de bénéficier d’un suivi approfondi – sorte de laboratoire grandeur nature centré sur l’acquis des connaissances, la volonté de se rendre plus autonomes dans le travail, plus créatifs, et très impliqués. On le constate : tout a été repensé à travers une nouvelle approche pédagogique, en collaboration avec les équipes d’enseignants.

Marie-France Poirier

(1) En s’associant, le lycée Notre-Dame et l’ESEO offrent une perspective unique d’études supérieures en filière scientifique, visant l'entrée dans cette Grande Ecole d’Ingénieurs reconnue. Les Prépa ESEO Dijon proposent ainsi un cycle préparatoire intégré international original, comprenant un semestre à Shanghai.Le site de Dijon - actuellement situé au sein du Lycée Notre-Dame - accueille 2 années de classe préparatoire internationale. Dès 2020, l’ESEO, qui poursuit son développement à l'échelle nationale, s'implantera à Dijon, offrant l’ensemble de ses formations sur le campus universitaire de Dijon.

 

TOUT SAVOIR SUR CES TROIS MODULES DE TERMINALE

La première préparation d’accompagnement est dénommée P1 : elle s’adresse aux lycéens souhaitant poursuivre un parcours post-bac plus économique et social, ouvert sur les Humanités suivantes : Sciences Po Paris, CPGE (BL, ECS, ECE, Cachan), faculté de droit, les IAE.

La deuxième – P2 – concerne les lycéens souhaitant poursuivre un parcours post-bac axé davantage sur les sciences de l’ingénieur, les maths, ainsi que les sciences physiques en vue de préparer une CPGE (MPSI, PCSI et PTSI) ou une prépa intégrée ou encore un IUT.

P3, elle, se veut à destination des lycéens désirant suivre un cursus scientifique : biochimie, biomoléculaire et cellulaire, physique, maths, perspective d’études médicales.