DES RACINES ET DIESEL

Je tiens à te rassurer, cher lecteur, en ces temps de pénurie et de vaches maigres pour la plupart, ton état bien-aimé veille sur toi et va développer les aides à la mobylette pour que tu puisses te déplacer. Je te livre en exclusivité ce que j’ai entendu dans les couloirs des ministères. Le costationnement sera encouragé : nous aiderons les entreprises à aménager de grandes surfaces planes et goudronnées avec marquage au sol pour que les employés puissent garer leur véhicule en un même lieu, ce qui limitera les kilomètres inutiles pour chercher une place et sera facteur d’économies de carburant. Cette mesure ne s’applique évidemment pas aux retraités quand ils vont donner un coup de main aux restos du cœur…

Nous allons aider les automobilistes travailleurs qui pratiquent le covoiturage en respectant la parité si leur véhicule a été acheté entre 2008 et 2012 chez un concessionnaire demeurant à moins de 20 km de leur résidence ou de leur lieu de travail à condition qu’aucun passager ne porte de chaussures dérivées d’animaux tels que le daim, le crocodile et la vache notamment.

Les conducteurs qui acceptent de transporter leur belle-mère bénéficieront d’un bonus supplémentaire en sus de l’aide que nous venons de définir. Même si avec une motorisation électrique on peut aller deux fois moins loin qu’avec une motorisation thermique, même si toutes les voitures ne sont pas équipées de compteurs Linky, même si le plein d’électricité coûtera bientôt la peau des fesses, même si la première borne de rechargement est à 200 km, même si le prix d’une voiture électrique est inaccessible pour la plupart, nous apporterons une aide financière aux riches pour qu’ils donnent l’exemple en s’achetant de superbes joujoux branchés.

Les parents d’élèves qui accepteront de ne pas prendre leur véhicule pour emmener leur marmot au collège à 300 m de chez eux auront le droit de choisir les professeurs du petit génie qui a des pattes en sucre. Les fumeurs qui accepteront de ne pas prendre leur bagnole pour aller acheter un paquet de clopes à deux pas de chez eux se verront offrir un cigare de La Havane toutes les cinq cartouches. Les conducteurs qui s’engagent à rejoindre leur lieu de travail, voire leurs lieux d’aisance, en empruntant un maximum de descentes auront droit à une place dans le petit train de la vallée de l’Ouche s’ils peuvent justifier de leur trajet par une attestation délivrée par Monsieur Googlé. Ils seront en outre dispensés d’octroi à l’entrée de Bligny.

Enfin, cher lecteur, note bien qu’à compter du 1er janvier tous les véhicules neufs ou d’occasion devront porter l’inscription suivante sur leur carrosserie : BOUGER TUE.

Alceste