Saint-Apollinaire : L’intergénérationnel 3 étoiles !

Saint-Apollinaire a été pionnière, au niveau national, dans l’intergénérationnel avec le programme Générations. Atout’Age a suivi avec une autre nouveauté : une brasserie pédagogique comme véritable trait d’union…

« La jeunesse regarde devant, la vieillesse derrière soi », ainsi philosophait Montaigne à la Renaissance… Si l’auteur des célèbres Essais, humaniste par excellence, avait été de notre époque et était passé par Saint-Apollinaire, il aurait, qui sait, écrit : « La jeunesse et la vieillesse regardent dans la même direction » ! Laissons derrière nous cet anachronisme – l’espérance de vie n’avait évidemment rien à voir au XVIe siècle ! – même s’il pourrait illustrer parfaitement la politique de Saint-Apollinaire que l’on peut, sans conteste, qualifiée d’intergénérationnelle. Là, c’est même un euphémisme puisque cette commune de la métropole fut pionnière dans le domaine de la mixité intergénérationnelle avec une opération dont le nom fait encore écho aujourd’hui : Générations.

En partenariat avec la Fedosad et l’OPAC, la commune a fait naître le premier quartier d’habitat mixte multigénérationnel à l’occasion de l’urbanisation du quartier Val Sully. Des logements construits par l’OPAC y étaient réservés pour moitié à des personnes de plus de 60 ans et pour l’autre moitié à des couples ayant des enfants de moins de 5 ans. La FEDOSAD y installa deux petites unités de vie destinées à des personnes dépendantes et à des malades d’Alzheimer. Ces structures étaient reliées entre elles par l'espace Mosaïque, lieu d’animation, d’écoute et de coordination. Dans l’objectif de développer de véritables synergies…Une réalisation qui lui a valu, en 2004, le prix national de l’innovation sociale et qui a été pris pour exemple dans nombre de villes de l’Hexagone. La mixité des âges était née et Saint-Apollinaire allait, dans le domaine, s’imposer sur la carte nationale…

Traits d’Union

Cette politique novatrice s’est poursuivie, puisque, comme nous le rappelle le maire Jean-François Dodet, « après Générations, Atout’Age a vu le jour au cœur du quartier du Pré-Thomas » : « Ce programme fait également la part belle à l’intergénérationnel puisqu’il permet à des jeunes, des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, ainsi que des familles aspirant à l’accession à la propriété, de vivre ensemble. Il est basé sur des partenariats avec Orvitis, la Mutualité Française (Village Bleu) et l’Acodege ». Et le premier magistrat de développer : « Nous avons choisi comme pierre angulaire de ce programme un restaurant pédagogique piloté par les PEP 21 où l’on forme des jeunes en situation de handicap ».

Appelée, fort justement, « Traits d’Union », cette brasserie pédagogique représente un lieu de formation mais pas seulement… Elle est, depuis son ouverture en septembre 2017, un lieu gourmand par excellence, puisqu’il bénéficie du parrainage du chef étoilé dijonnais que l’on ne présente plus : Stéphane Derbord. Dans un cadre solidaire, la qualité est ainsi au rendez-vous… Pour preuve, il faut dorénavant réserver (1) pour pouvoir déguster les menus mais aussi… des moments de partage.

Saint-Apollinaire a ainsi encore innové avec Atout’Age, ses 71 logements, sa charte du bien vivre ensemble et son restaurant pas comme les autres. Et cela devrait se poursuivre parce que, comme Jean-François Dodet nous le dévoile, « un groupe de travail a été mis en place afin que Saint-Apollinaire soit labellisée Ville Nutrition Santé… » En attendant ce label, nous pouvons d’ores et déjà accorder à Saint-Apollinaire 3 étoiles pour l’intergénérationnel !

Camille Gablo

Traits d’Unions, 353 rue de Mirande à Saint-Apollinaire, ouvert les midis du lundi au samedi, tél. 03.80.73.34.27, https://traitsdunion.rest