« L’aventure automobile » : les dates repères

 

1898

C'est l'apparition de la voiture à trois roues, une Lacroix & de Laville (qui sera présentée au salon de Dijon) L'originalité principale de ce véhicule réside dans son châssis composé de deux longerons en bois cintrés se rejoignant à l'avant en forme d'ogive, et sa roue directrice avant commandée par une longue barre métallique surnommée "queue de vache". Il est équipé dʼun moteur De Dion Bouton

 

1903

La France est le pays leader de cette industrie naissante : elle produit 30 204 voitures (soit plus de 48 % de la production mondiale) et les constructeurs Peugeot, Renault et Panhard possèdent des points de vente aux Etats-Unis.

1908

Henry Ford inaugure le travail à la chaîne avec le Modèle T, simple, robuste, facile à réparer. Il s’agit de la première « voiture populaire », dont l’idée avait déjà été évoquée au début du siècle par De Dion-Bouton avec sa « Populaire » ou encore Jules Salomon avec les automobiles Le Zèbre.

1914

L’automobile va jouer un rôle important lors de la Première Guerre Mondiale. Les soldats, qui avaient l’habitude d’utiliser un cheval ou de marcher à pied, profitent désormais des automobiles pour se déplacer plus rapidement, mais également transporter facilement les munitions et les vivres. Les Taxis de la Marne sont l’exemple de ce bouleversement suscité par l’automobile.

1929

Le Krach de Wall Street plonge l’industrie automobile dans la crise au même titre que les autres secteurs économiques. Aux années folles succède une période de doute et d’incertitude.

1929

C'est l'année du début de la construction de la Peugeot 201 qui s'achèvera en 1937. Elle a été présentée au Salon de Paris en plein krach de 1929 qui entraine le dépôt de bilan pour beaucoup de constructeurs automobiles concurrents. Archétype de la Peugeot des années 1930, elle a permis à l'entreprise de surmonter la crise des années 1930 et de gagner une image de marque de constructeur automobile important.

1934

Citroën lance sa Traction Avant, marquant un tournant important dans l’automobile. Elégante et performante, cette berline offrait d’importantes innovations techniques : coque en acier, freins hydrauliques, suspension à roues indépendantes par barre de torsion, moteur qui entraînait les roues avant. Son confort, sa fiabilité et sa remarquable tenue de route ont été unanimement appréciés. Entre 1934 et 1957, près de 760 000 exemplaires ont été produits.

1940

La Jeep Willys, véhicule léger de reconnaissance, est inventé pour le gouvernement américain. C'est le modèle non seulement emblématique de la Seconde Guerre Mondiale mais également révélateur des progrès réalisés sur les automobiles. C’est le précurseur du véhicule « tout-terrain » moderne.

1946

Renault lance sa 4 CV, robuste, sobre et pas chère. Elle symbolise le retour de la paix et de la prospérité car elle est la première voiture française accessible au plus grand nombre, comme l'indique le slogan publicitaire diffusé à l'époque : « 4 chevaux, 4 portes, 444 000 francs ! ». La 4 CV est la voiture la plus vendue en France jusqu'en 1955. La même année, les 10 000 premières Volkswagen Coccinelle sont construites en Allemagne. C’est également dans cette période d’après-guerre que l’automobile cesse d’être l’unique propriété des classes bourgeoises et moyennes pour pénétrer l’ensemble de la société française.

1948

Citroën présente la 2 CV au salon de Paris. Le succès est immédiat et dépasse Citroën : face aux commandes, l’attente atteint rapidement les 3 à 5 ans. La production débute en 1949 et la gamme s’étoffe ensuite. En 40 ans, près de quatre millions de 2 CV ont été construites, provoquant de vraies passions de toutes sortes.

1954

Les prix de vente des automobiles baissent pour la première fois depuis des années. Les ménages ont même recours à des crédits pour s’offrir un nouveau véhicule.

1956

La Citroën DS 19 est présentée au salon de l’automobile de Paris. Son design rompt radicalement avec la Traction qu’elle remplace. Mais les innovations technologiques sont également impressionnantes : suspension hydraulique, freins à disques, direction assistée... Voiture des personnalités importantes ou des stars de cinéma, la Citroën DS fut une voiture marquante dans l’histoire de l’automobile. Le mythe s’amplifiera grâce à son rôle protecteur lors de l’attentat du Petit-Clamart dont le Général de Gaulle en sera la victime sans gravité.

La même année, Renault commercialise la Dauphine, destinée à remplacer la 4 CV. Cette voiture fut la plus vendue en France de 1957 à 1961 et la première voiture européenne fabriquée en Argentine (1960-1970).

1957

Lancement de la Fiat 500. L’objectif du constructeur italien est alors de produire une voiture ultra légère, économique et rapide. Sa finition est des plus dépouillées : roues sans enjoliveurs, glaces fixes, aucun chrome sur les flancs et toit ouvrant jusqu’à la grille moteur.

La construction européenne et le Traité de Rome ouvrent à la concurrence le marché automobile ; les marques européennes arrivent sur le marché français : Mercedes, Volkswagen, Fiat, Jaguar, Triumph...

1965

Lancement de la R 16 avec son hayon. Elle possède des gouttières de toit intégrées et est la première voiture française de sa catégorie à carrosserie berline-break à hayon. La Renault 16 a remporté le trophée européen de la voiture de l’année en 1966.

1972

Lancement de la Renault 5 qui s’affirme d’emblée comme un énorme succès commercial. Citadine moderne et économique, elle attire principalement les femmes et les moins de 35 ans. Dans les mois qui suivirent le premier choc pétrolier de 1973, elle représentera 60% des ventes de l’entreprise.

1974

C'est le début de la commercialisation de la Citroën CX qui s'achèvera en 1991. Cette grande routière française a été produite à 1,2 million d’exemplaires. Elle a remporté le trophée européen de la voiture de l’année en 1975. C’est, avec la Citroën Axel, la dernière automobile conçue entièrement par Citroën. En effet, Peugeot rachètera la marque au bord de la faillite dès 1974 sur la demande expresse du gouvernement français, pour sauver son potentiel technique et ses milliers d’emplois.

1984

Un nouveau type de voiture fabriqué par Matra et commercialisé par Renault fait son entrée sur le marché : le monospace. Sa conception pionnière à destination des familles allait changer le paysage automobile des vingt prochaines années. Progressivement, les autres constructeurs étoffent leur gamme avec un modèle de ce type (Fiat Multipla, Citroën Xsara Picasso, Opel Zafira, Volkswagen Touran etc.). Dérivés pour la plupart de berlines compactes, les monospaces compacts représentent aujourd’hui l’essentiel des ventes de monospaces en Europe.

1997

Les constructeurs commencent à commercialiser des véhicules hybrides comme Toyota avec la Prius. Ces voitures hybrides utilisent un moteur thermique auquel sont adjoints un ou plusieurs moteurs électriques alimentés, généralement, par des batteries d’accumulateurs, plus rarement par une pile à combustible.

2017

La Renault ZOE est la voiture électrique la plus vendue en France. Depuis le début de l’année 2017, elle est proposée dans une nouvelle version offrant jusqu’à 400 kilomètres d’autonomie.