The Duke… « The new place to be » à Dijon

 

Le 16 février, les amateurs et amatrices de sports, de rock en tous genres, de bières et de cocktails (avec modération bien sûr), étaient tous rassemblés au 8 rue Auguste Comte pour l’inauguration d’un tout nouveau bar, sobrement baptisé « The Duke ».

 

Christophe Hery, le gérant, en rêvait depuis des années, de ce bar à l’ambiance cosy, de ce lieu de partage et de rencontres… Globetrotter, passionné par la culture et l’« art of living » anglophones, le cinéma, la musique et le sport, il s’est inspiré de ses nombreux voyages pour parfaire l’esquisse de The Duke. Il ne manquera pas d’ailleurs de vous partager avec nostalgie quelques souvenirs de ses expériences passées au Chelsea Football Club, en Ecosse ou à El Paso. Marie, manager mais aussi grande amie du « patron » - c’est ainsi qu’elle le surnomme avec ironie - l’accompagne alors dans cette grande aventure. Mais ici, pas de petit chef ou de grand chef, de fausse modestie ou de chichi, ces deux toqués de « British culture » et leurs trois acolytes Iris, en cuisine, et Clara et Céline, derrière le bar, assument leur franc parler et leur humour décalé !

Cette belle équipe s’est donc installée, après plusieurs mois de travaux, dans un local « ni trop grand, ni trop petit, juste ce qu’il faut », comme le souhaitait Christophe. Le décor ne ressemble à aucun autre, un brin vintage et résolument cosy, il ne peut laisser indifférent. Un vaste bar en bois estampillé « The Duke » trône dans la pièce et les éclairages tamisés laissent place à une atmosphère intimiste, propice à la discussion. Il faudra finalement pousser la porte de ce lieu atypique pour découvrir tous ses secrets et s’imprégner de son ambiance « 100 % British ».

 

Pas un pub

Pourtant, Marie et Christophe sont formels, The Duke n’est pas un pub ! C’est un bar ouvert, cosmopolite, familial de jour, festif la nuit. Petits et grands, adeptes des cafés entre amis, noctambules ou encore abonnés à l’afterwork y sont les bienvenus. Du mardi au samedi midi, Iris (1) prend ainsi les commandes de la cuisine et propose des plats simples, faits maison, qui évoluent au gré des saisons, de ses humeurs et de ses inspirations. Cordons bleus, assiettes végétariennes, avocats panés, poulet au basilic, toujours accompagnés de sauces élaborées.

En soirée, The Duke met son habit de lumière et propose des planches de charcuteries ou de fromages à partager autour d’une bonne bière, d’un verre de vin ou de whisky, sélectionnés par la maison. Les grandes rencontres sportives sont retransmises en direct, notamment les immanquables matchs du DFCO, mais on peut aussi opter pour un jeu de fléchettes ou de table. Côté musique, la sélection est éclectique, Christophe se plait à traverser les plus belles années du rock, d’Elvis Presley à Aerosmith, en passant par Pink Floyd ou Metallica. La carte des cocktails, dont les noms ne manqueront pas de faire sourire cinéphiles et rockeurs, vous donnera elle aussi le loisir de voyager… De quoi faire de The Duke « The place to be » à Dijon.

 

8 rue Auguste Comte, 21000 Dijon

06 72 32 77 91

www.thedukebar.fr