« Music and jazz », c’est pop, rock, latino… et jazz !

 

Et un bar de plus dans la rue Berbisey, cette voie qu'on qualifiait jadis de rue de la soif. Mais pas n'importe quel bar... En octobre dernier, le « Crocodile Café » s'en est allé vers des régions plus chaudes et « Music and jazz » lui a succédé avec un concept qui n'existait pas dans la rue. Bar à tapas -le seul à Dijon- plutôt que restaurant, l'établissement fait le pari de la future Cité internationale de la Gastronomie et du Vin, convaincu du flux de touristes qui circulera dans le quartier.

Pour l'heure, « Music and jazz » attire une clientèle à la fois étudiante et de Dijonnais 30 / 60 ans qui apprécie évidemment le jazz mais pas que... Pour preuve, la galerie de portraits accrochés sur les murs : Ray Charles y côtoie évidemment Frank Sinatra, Chet Baker, Django Reinhardt mais aussi Kurt Cobain qui explique clairement qu'il « aimerait être homosexuel juste pour faire chier les homophobes », Stromahe, Christine and the Queens, Calogero, Justin Bieber ou encore Amy Winehouse.

Au total, ce sont deux vrais concerts qui sont proposés chaque mois, une à deux rediffusions de concert par semaine... et des matchs de foot dès lors qu'ils constituent une affiche digne de ce nom. Et « Music and jazz » n'en reste pas là. En certaines occasions, on pousse les tables hautes et les tabourets et on danse -ou on essaye- la salsa. La prochaine initiation aura d'ailleurs lieu le 17 février.

Côté boissons, du classique mais efficace avec bières, vins et cocktails.

Côté tapas, on vous propose la planche à 9,90 € avec 5 choix possibles, la planche + une sucrée à 12,90 €, Tapas + conso (Pelforth, sangria, pinot noir ou soft) à 5 €, tapas seul salé à 2,20 € ou sucré à 3 €.

« Music and jazz », ça se consomme sans modération.

J-L. P