Grand Dijon Habitat : L’Auberge… dijonnaise

Parmi les films générationnels figure, notamment, l’Auberge espagnole qui a rencontré le succès avec pratiquement 3 millions de spectateurs dans l’Hexagone. La dernière innovation en date, signée Grand Dijon Habitat, qui devrait, elle aussi, séduire nombre de jeunes et de parents, pourrait être intitulée l’Auberge… dijonnaise. Synopsis…

Allez, c’est l’été, depuis le 21 juin et la Fête de la Musique, vous nous pardonnerez bien une métaphore culturelle. Dijon Métropole revêt les autours d’Auberge espagnole et ce, grâce à Grand Dijon Habitat, qui n’a de cesse d’innover. Souvenez-vous ce film de Cédric Klapisch sorti sur les écrans en 2002, avec Romain Duris et Audrey Tautou… une véritable plongée dans une colocation d’étudiants à Barcelone ! Redevenons sérieux et quittons les Ramblas et les alentours du Camp Nou pour revenir dans la Métropole où l’aménageur du Grand Dijon lance des colocations étudiantes. C’est une première qui méritait bien d’être placée sous les projecteurs.

Grand Dijon Habitat a d’ores et déjà sélectionné 15 logements – des T3 et des T 4 – à proximité du tram, du campus universitaire ou bien des établissements d’enseignement préparatoire (place de la République, Coteau des Marcs d’Or, boulevard Mansart…) afin de répondre à une problématique rencontrée par nombre d’étudiants : à savoir se loger sans que cela n’obère trop leurs finances… ou ceux de leurs parents ! C’est ainsi que sont proposées des colocations à « moins de 350 € par mois » charges comprises. Voire même à des tarifs encore plus attractifs pour celles et ceux qui peuvent bénéficier des aides de la CAF. La caution s’élève, quant à elle, à un mois de loyer hors charges, réparti entre les colocataires. Et cette opération innovante s’adresse à toutes et tous puisque « l’accès à ces logements n’est pas soumis à un plafond de ressources ».

Autre point important à souligner : aucun frais de dossier ni d’agence sont à régler, ce qui ne devrait pas passer inaperçu, non plus, pour nombre de parents ! En outre, le contrat de location a une durée d’un an mais peut être reconduit si les locataires le souhaitent. Il peut également être rompu à tout moment, sous réserve naturellement d’un préavis d’un mois.

Ces colocations sont destinées aux post-bac disposant d’un certificat d’inscription pour l’année scolaire 2017-2018, mais pas seulement puisque les titulaires de contrat d’apprentissage ou de professionnalisation peuvent également postuler.

Si vous êtes un groupe d’étudiants (car une autre des conditions est que les locataires se connaissent afin d’éviter toute mauvaise surprise) et que vous êtes, actuellement, à la recherche d’un logement, alors, cliquez et allez sur le site de Grand Dijon Habitat (1). Vous trouverez, qui sait, votre bonheur afin de pouvoir étudier dans les meilleures conditions dès la rentrée prochaine ?

Si, en cours d’année scolaire, l’un ou l’une de vos ami(e)s est amené(e) à devoir quitter le logement, il faut savoir que l’ensemble des colocataires, engagés en amont par une clause de solidarité, devront payer sa part de loyer jusqu’à ce que vous proposiez à Grand Dijon Habitat un ou une autre habitant(e) des lieux.

« Les besoins en matière de logements étudiants sont grands », comme le souligne ci-dessous le président de cet opérateur, Hamid el Hassouni, qui développe également : « Avec cette opération, nous remplissions pleinement notre mission de service public ».

Après avoir fêté en 2016 ses 90 ans d’existence, Dijon Habitat entra dans une nouvelle ère au 1er janvier dernier en s’adossant à la Métropole et en devenant, par là-même, Grand Dijon Habitat. Cette évolution majeure a été marqué par la réalisation d’un film publicitaire diffusé dans les salles de cinéma dijonnaises. C’était là aussi une nouveauté afin de montrer le travail des agents mais aussi le rôle essentiel de cet aménageur sur le territoire.

Avec ces colocations étudiantes, Grand Dijon Habitat innove encore. Et là, ce n’est pas du cinéma !

Xavier Grizot

www.granddijonhabitat.fr/trouver-son-logement/colocation-jeune