Bon anniversaire au Quatuor Manfred

Le samedi 10 juin à 20 heures, à l’Auditorium de Dijon, le célèbre quatuor dijonnais Manfred célèbrera son 30e anniversaire. Un rendez-vous à ne pas manquer…

Le Quatuor Manfred est un quatuor à cordes actuellement installé à Dijon. Il réunit les violonistes Marie Béreau et Luigi Vecchioni, l’altiste Emmanuel Haratyk (qui a rejoint la formation en 2007) et le violoncelliste Christian Wolff. Le Quatuor Manfred a été fondé en 1986 par ces quatre musiciens issus des institutions internationales les plus réputées (Julliard School de New-York, Conservatoire de Genève, CNSM de Paris). Depuis 1987, basé à Dijon, il a créé l’une des premières classes de quatuor à cordes de France. En 1989, il triomphe à deux des concours les plus prestigieux ouverts aux jeunes quatuors à cordes, remportant le 1er prix du Concours international de Banff (Canada) et le 1er grand prix du Concours international d’Évian.

Depuis une quinzaine d'années, le Quatuor Manfred a confirmé sa reconnaissance internationale et se produit très régulièrement en Europe, au rythme de plusieurs concerts par an.

Ainsi reconnu au plus haut niveau, il collabore avec de nombreux artistes de renom dont Mstislav Rostropovitch, Yuri Bashmet, Jan Talich, Anne Queffelec, Jean-Claude Pennetier, Raphaël Pidoux, Marc Coppey, Manuel Fischer-Dieskau, Xavier Phillips, Jean-Paul Fouchécourt, Pierre-Yves Pruvot …

Les quatre musiciens développent ensemble de nouveaux projets et s’ouvrent à de nouvelles esthétiques, comme en témoignent les disques Bach/Coltrane (Zig-Zag Territoire 2008) et Heavens (Harmonia Mundi 2013) enregistrés avec le saxophoniste jazz Raphaël Imbert et la Compagnie Nine Spirit, ou encore son nouveau programme Bye Bye Berlin, inspiré de musiques des années 30, du classique au cabaret en passant par la musique de film, qui a été enregistré à l’automne 2016 avec la chanteuse Marion Rampal et Raphaël Imbert. 

En résidence à Dijon, le Quatuor Manfred a créé sa propre saison de musique de chambre au cours de laquelle il invite le public à découvrir les intégrales de grands compositeurs (Haydn, Beethoven, Schubert, Mozart et Hyacinthe Jadin) et un volet moins connu de l’histoire de la musique, avec un répertoire français, abordé dans le cadre d’une collaboration avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française de Venise.

Le Quatuor Manfred célèbre cette saison son trentième anniversaire avec un programme dédié à Schumann, Brahms, Tchaïkovski, compositeurs qui ont inspiré le Quatuor lorsqu’il a choisi son nom : Manfred est un drame en vers de Lord Byron, publié en 1817. Ce drame inspira notamment un poème dramatique pour récitant, soli, chœur et orchestre, opus 115, de Robert Schumann, composé de 1848 à 1851, et un poème symphonique, la Manfred-Symphonie, opus 58, de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Pour ce concert anniversaire, les musiciens du quatuor ont bien sûr invité famille et amis à se joindre à eux pour le plaisir de jouer ensemble.

Avec d’abord François Robin, jeune violoncelliste ancien élève d’Anne Gastinel, et l’altiste Grégoire Vecchioni, fils de Luigi, volant désormais de ses propres ailes au sein du Quatuor Van Kuijk, qui les rejoindront pour un Sextuor n°2 de Brahms, partition dense où la polyphonie raffinée exploite toutes les possibilités ouvertes par les 24 cordes. C’est ensuite avec Jean-Claude Pennetier, leur complice régulier, que les Manfred interpréteront le chef d’œuvre de musique de chambre de Schumann, le Quintette avec piano qui offre la quintessence du romantisme allemand. Heureux anniversaire aux Manfred !

Alain BARDOL