Beau(?)jolais, zéro couvert, esthéticien pour homme, vitraux, fumée blanche

Beau(?)jolais…
J'ai fait comme tout le monde : je me suis soumise à la tradition. Jeudi 22 novembre, j'ai acheté une bouteille de beaujolais nouveau. Et, chaque année, je me pose les mêmes question : pourquoi un tel tintouin ? Comment peut-on fêter l'arriver d'un vin qu'on qualifie volontiers de piquette, sans caractère, qui laisse autant nos papilles sur la réserve. Certes, c'est l'occasion de passer en revue quelques qualificatifs fruitiers mais je cherche toujours le goût de banane. Allez, on va dire que c'est une occasion de faire une petite fête. Par les temps qui courent, on l'a saisie. On me traitera de chauvine mais tant pis : moi, c'est le chambolle dont je raffole !

Zéro couvert
Une fois par semaine, c'est une habitude depuis des années, je déjeune avec ma copine. Comme nous avons une préférence affichée pour le centre ville mais aussi pour des petits plats gourmands loin des regards toujours réprobateurs de nos maris. Il faut les comprendre, ce sont eux qui nous paient nos séances de gym, aquagym et autres massages… On s'est posée dans un restaurant autour des halles. Travers de porc sauce barbecue pour ma copine et andouillette sauce moutarde pour moi. Pas raisonnable. Ce qui a fait sourire le patron qu'on trouvait jusque là un peu triste. Et pour cause, au moment de régler l'addition, on a entamé une discussion durant laquelle il nous a expliqué ses inquiétudes pour l'avenir de son établissement. Il nous a même dit que le soir de l'inauguration de la nouvelle Toison d'Or, huit restaurants sur le marché n'ont pas vu un seul client.

Esthéticien pour homme
Les cadeaux de Noël, vous y pensez. Moi, oui. Tous les jours. Pour mon mari, j'ai trouvé quelque chose d'original : je lui offre l'esthéticien. Vous avez bien lu. Un esthéticien. Et, en plus, qui se déplace chez vous. Entre nous, je préfère l'option masculine que la blondinette de 30 ans qui vient roucouler des banalités pendant qu'elle s'occupe de l'homme de votre vie. J'ai confiance dans mon homme mais la prudence, mesdames, n'est jamais interdite. Donc, je vais faire appel à Fred C esthétique. Et je vais prendre la totale : épilation, soins visage et corps, aromathérapie, modelage bien-etre du monde. J'ai pris rendez-vous. Il est très bien ce jeune homme. Je vous laisse son portable : 06.13.81.19.36. C'est mon mari qui va être surpris…

La musique s'est éteinte
Une triste nouvelle : la fermeture du magasin Harmonia Mundi, rue Piron. Depuis le printemps, on savait que les jours étaient comptés pour ce petit magasin mais on espérait. C'est dommage, on y trouvait notre bonheur pour tout ce qui touchait au jazz et à la musique classique. Merci Internet. merci les grandes enseignes…

Fumée blanche
Non, pas de nouveau pape mais un nouveau commerce au centre ville. Une bonne nouvelle donc : l'ouverture d'un magasin passage Darcy. Jusqu'alors, on comptait sept vitrines affichant "A louer" ou "A vendre". Cela devenait franchement triste et inquiétant. Le magasin s'appelle "Vapodium" et on y trouve ces fameuses cigarettes électroniques, les vaporettes qui, en principe, vous aident à arrêter de fumer. Je ne fume pas mais j'irais bien en acheter une. Juste pour encourager cette initiative.

Vitraux
A propos de tabac, j'ai vu que la couverture du magazine "L'amateur de cigares" présentait Gérard Garouste. Rassurez-vous, je vais pas faire la promotion des Montecristo, Bolivar, Hoyo de Monterrey, Juan Lopez ou autres Cohiba. Ce n'est pas mon truc. J'ai déjà du mal à supporter cette odeur à la maison. Par contre, voir Garouste, ça m'a renvoyé à l'église Notre dame de Talant. C'est lui qui a dessiné les vitraux. Un travail fabuleux que je vous incite à voir.

Bazar chic
J'allais oublier. J'ai noté de faire un tour le week end des 30 novembre et 1er décembre au Palais des Congrès de Dijon. C'est le salon des créateurs ID d'ART : ambiance bazar chic, esprit jungle, air du customize… Il paraît que toutes les influences 2013 sont réunies… J'ai noté qu'il y aurait plus de 50 créateurs qui viennent exposer et vendre leurs créations originales : objets déco, accessoires de mode, mobilier vintage, lampes design, bijoux poétiques ou graphiques, toiles, photos, etc…

Jeanne Vernay